Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Andreï Markov : une question de respect


Olivier Therrien - Fanadiens.com

Il n’y a pas si longtemps de ça, plusieurs s’insurgeaient comme quoi les Coyotes d’Arizona n’offriront pas de nouveau contrat à leur vétéran capitaine Shane Doan. Sans avoir été lui-même capitaine, Andreï Markov pourrait lui aussi être placé dans une position similaire alors qu’aucune entente n’a encore été rendue publique et que le marché des joueurs autonomes ouvre dans quelques jours. À la lumière de ces faits, il revient au Canadien de faire preuve de respect envers les loyaux services de son vétéran défenseur en lui octroyant un contrat raisonnable, à l’inverse du DG des Coyotes qui a traité son vétéran capitaine d’une manière très irrespectueuse.

La LNH : une business?

Certains diront que la LNH est une business et qu’il ne faut pas s’en faire avec de tels faits, puisque l’important est de gagner par-dessus tout. Sans être totalement en désaccord avec ce point de vue, je considère qu’une nuance est à effectuer dans le dossier Andreï Markov.

Devons-nous procéder à la demande du défenseur qui, apparemment, aurait demandé à signer pour deux ans et 12 millions? Bien sûr que non ! Un tel montant est bien évidemment trop faramineux, considérant l’apport de Markov à Montréal lors des dernières années. Reste que, considérant que le russe a joué 990 matchs pour la formation tout en y récoltant 572 points; il s’agit d’une question d’honneur pour l’organisation du Tricolore d’au moins lui proposer un contrat respectable, à la hauteur de ce que permet l’espace restant du cap salarial à Bergevin.

Devrions-nous favoriser le contrat de Markov à celui de Galchenyuk ou de Radulov? Encore une fois, bien sûr que non. L’attente que nous entretenons à l’équipe de Marc Bergevin est donc bien simple : faire le maximum pour garder Markov à Montréal, sans pour autant porter entrave à l’équipe. De cette manière, si les deux clans espèrent réellement parvenir à une entente, il va sans dire que nous verrons Andreï Markov compléter son 1000ième match en carrière cet automne, ornant l’uniforme du Canadien.

Mots clés: , ,

Une réponse “Andreï Markov : une question de respect”

  1. 28 juin 2017 à 7:46

    2 ans 4 millions par année cet bon pour markov

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *