Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Un ancien Canadien honoré


Amélia McGuire - Fanadiens.com - Val-D'Or

Quelques années déjà ont passées depuis la retraite de l’ancien #11 et ancien capitaine du CH, Saku Koivu. Connaissant une carrière mémorable, il fut un modèle d’effort et de ténacité pour tous. Ses efforts vont être récompensés alors qu’il sera admis au temple de la fédération internationale de hockey sur glace.

Une carrière bien remplie:

Repêché lors de l’encan de 1993, au 21e rang il a fait ses débuts dans la ligue deux ans après. Il jouera son premier match le 7 octobre 1995 contre les Flyers, pour finalement terminer sa première saison avec 45 points, dont 20 buts. Saison après saison, le #11 du Canadien était toujours parmi les piliers offensif de son équipe avec 9 saisons de plus de 40 points, malgré qu’il à manqué à maintes reprises plusieurs rencontres.

Étant de plus un leader hors pair, il fut en 1999 nommé capitaine de la Ste-Flanelle. Il devint ainsi le premier européen à porter le titre. Deux années passèrent et une nouvelle venait hanté le Finlandais alors qu’il apprenait qu’il souffrait d’un cancer (lymphome intra-abdominales) il ratera presque toute la saison mais reviendra miraculeusement pour le début des séries éliminatoires, gagnant par la suite le trophée Bill Masterton.

En 791 parties de saison régulière avec Montréal, il marque 191 buts et 450 passes pour un total de 641 points. Le 3 janvier 2008 Koivu obtient sa 400e passes dépassant ainsi le légendaire Maurice Richard à ce niveau. Après s’être emparé du 11e rang des meilleurs pointeurs de l’histoire du Canadien, il deviendra le meilleur pointeurs européen que l’équipe a connu, devant Mats Naslund.

Joueur autonome au terme de la saison 2008-2009 il signera un contrat de 3.25M$ avec les Ducks d’Anaheim rejoignant ainsi son compatriote Finlandais Teemu Selänne. Saku Koivu annonce ensuite sa retraite en septembre 2014 après 1124 rencontres dans le circuit.

Exploits au niveau international:

Koivu a d’abord mené son pays à la médaille de bronze au Jeux olympiques de Lillehammer, en 1994, pour ensuite mettre la main sur la médaille d’argent lors du Championnat du monde.

Nommé joueur par excellence au Mondial en 1995 il permet à la Finlande de gagner la première médaille d’or de son histoire.

Lors des jeux de Nagano en 1998, alors qu’il était capitaine de sa formation la Finlande a vaincu le Canada 3-2 pour récolté une médaille de bronze.

Saku Koivu à connu une très belle carrière. Il à un rapport exceptionnel avec Montréal. Koivu mériterait-il un grand honneur venant de la part des dirigeants du CH ?

Mots clés: ,