Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Sylvain Lefebvre sur le siège éjectable ?


Max Tixador et Daniel Vanier - Fanadiens.com - Gatineau

Après avoir amené son équipe en séries pour la première fois en 5 ans, l’entraîneur du club-école du Canadien pourrait perdre la chaise qu’il occupe depuis déjà 5 saisons.

L’entraîneur québécois ne semble plus vraiment faire partie des plans de Marc Bergevin alors que l’équipe déménagera à quelques kilomètres du Centre Bell à Laval. Du moins, on sent que Marc Bergevin hésite et semble regarder ses autres options, car il n’a toujours pas renouvelé le contrat de Lefebvre. De plus, selon Jean-Charles Lajoie de 91.9 Sports, André Tourigny, qui est en ce moment l’entraîneur-chef des Mooseheads d’Halifax dans la LHJMQ, aurait été rencontré deux fois par l’état major du Canadien. Il y a donc anguille sous roche !

Le Canadien n’a clairement pas obtenu les résultats voulu de leur équipe de développement des joueurs et le couperet pourrait aussi passer dans ce secteur de l’organisation du Canadien.

Est-ce le temps de développer un coach du junior comme Benoit Groulx avec le Crunch de Syracuse (TBL) ? Guy Boucher avec les Senators d’Ottawa, Gerard Gallant avec les Golden Knights de Las Vegas sont aussi deux autres bels exemples d’ entraîneurs qui ont gravit les échelons du junior à la ligue Américaine pour enfin atteindre la LNH et y connaître du succès.

Bergevin devrait suivre cet exemple et regarder de près ce qui se passe dans les rangs juniors. À ce chapitre, Dominique Ducharme (Voltigeurs de Drummondville et Équipe Canada junior) serait une cible plus qu’intéressante. Bergevin devra agir rapidement cependant car la rumeur circule que Ducharme serait déjà dans la mire des Blackhawks de Chicago pour leur club-école.

Comme le faisait judicieusement remarquer Bertrand Raymond de RDS, Seuls Alex Galchenyuk, Michael McCarron et Artturi Lehkonen sont issus des repêchages de l’ère Bergevin. Par contre, Monsieur Raymond a oublié de spécifier qu’ Artturi Lehkonen a été développé dans son pays et non pas par les entraîneurs du club-école du CH. Quoiqu’il en soit, en 5 ans, 3 joueurs issus du repêchage ont gradués avec le grand club. Nous ne pouvons guère qualifier cela de grand succès. Le problème relève-t-il du recrutement ou du développement ? Les opinions diffèrent, mais il y a assurément un problème.

Chose certaine, toutes les options sont à considérer, mais une décision devrait être prise rapidement. Comme le club-école connaîtra un nouveau départ à Laval, peut-être est-ce le bon moment de lui donner aussi une nouvelle direction ! Le Rocket aurait ainsi la sensation de partir vraiment à neuf !

SOURCE : Martin Leclerc La Presse, Bertrand Raymond RDS et Jean-Charles Lajoie de 91.9 Sports

Crédit photo: All about the habs

Mots clés: , , ,