Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Brendan Gallagher : cerner la limite du légal


Olivier Therrien- Fanadiens.com - Montréal

C’est bien connu, l’intensité est toujours à son apogée lors des séries éliminatoires de la LNH. D’ailleurs, les joueurs d’énergie sont souvent beaucoup plus remarqués à cette période de l’année où la profondeur des équipes fait toute la différence. Chez le Canadien, plusieurs joueurs correspondent à ce profil, si l’on ne fait que nommer les Ott, Martinsen, Shaw et Gallagher. Quant à ce dernier, en plus de son rôle d’agitateur, nous pouvons tous être en droit de s’attendre à un certain apport offensif à l’égard de ses statistiques passées. Mais, parfois trop essayer peut-il être synonyme de mauvaise pénalité? C’est une tendance qui est malheureusement à surveiller pour le jeune et fougueux petit attaquant.

Un bris de momentum en début de match

La partie d’hier soir qui opposait le Canadien et les Rangers s’est décidé autour de petits détails d’exécution. Sans nécessairement dire que l’impact de ce jeu est un tournant du match, une mauvaise pénalité en début de première période est survenue pour le #11, alors qu’il a fait trébucher un défenseur adverse en zone offensive. Ceci dit, les pénalités prises en dehors de la zone défensive du Tricolore constitue, plus souvent qu’autrement, une très mauvaise pénalité, puisqu’aucune menace imminente n’est possible si ce risque inutile n’est pas pris.

En plus de ce fait, il est à noter que le CH bourdonnait constamment en zone des Blueshirts au moment de l’infraction, ce qui, nécessairement, est venu couper les ailes de la formation montréalaise en début de rencontre. Malgré le fait que les Rangers ne surent rien faire de bon lors de l’avantage numérique qui s’ensuivit, il va sans dire que ce jeu est venu casser quelque peu le rythme du Canadien alors que les Rangers étaient pris au dépourvu.

De plus, on peut également ajouter la seconde pénalité de Brendan Gallagher à l’endroit de Rick Nash qui est également survenu à un bien mauvais moment.

En conclusion, bien que l’intensité soit une des clés primordiales à la victoire en séries, les joueurs d’énergie et qui sont réputés pour secouer la motivation de nos troupes se devront absolument d’être plus disciplinés.


Mots clés: , , , ,