Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

À quoi pouvons-nous nous attendre du Canadien en séries cette année


Sébastien Martel - Fanadiens.com - Laval

Les certitudes

Le Canadien arrive en séries cette année avec une fiche étincelante de 16 victoires à ses 24 derniers matchs soit depuis l’arrivée en poste de Claude Julien. 16 autres victoires sont requises afin que le Canadien soulève une 25ième coupe Stanley. Depuis l’arrivée de Julien, la défensive s’est de nouveau hissée parmi les 5 meilleures du circuit et Carey Price a retrouvé le goût de jouer sous les ordres du nouvel entraineur. Il est redevenu le gardien dominant que nous avons toujours connu. Le Canadien arrive reposé et en santé en séries comparativement à d’autres équipes qui ont vu leurs effectifs éprouvés par les blessures. Le club Montréalais a eu le luxe de pouvoir donner du repos à plusieurs de ses joueurs clés au cours de la dernière semaine. Espérons que ce repos ne sera pas une arme à double tranchant et que certains joueurs n’arriveront pas rouillés en séries.

 

Les points d’interrogation

Le plus gros point d’interrogation a mes yeux et aux yeux de plusieurs observateurs demeure la position de centre du Canadien. Est-ce que se sera un enjeu réel en séries? Espérons que non mais toutes les autres équipes ont ce joueur de centre numéro 1 capable de changer l’allure d’un match en un seul jeu. Malgré la belle tenue de Danault cette saison, celui-ci n’a pas encore l’étoffe et l’expérience pour être un joueur de centre numéro 1 dans la ligue. Malgré tout, je suis un grand admirateur du joueur de Victoriaville et je crois qu’il sera, dans quelques années, un centre établi de 2ième trio.

Plekanec n’a pas laissé un bon souvenir lors de sa dernière participation en séries en 2015 avec 4 points en 12 matchs. Il n’est pas reconnu comme un guerrier mais il a tout de même récolté sa part de points par le passé. En 2014, il avait obtenu 9 points en 17 matchs. En 2010 il avait à sa fiche 11 points en 19 matchs. Espérons que nous verrons le Plekanec des beaux jours cette année en séries.

Galchenyuk a fait couler beaucoup d’encre cette semaine avec sa rétrogradation sur le 4ième trio. Je ne m’éterniserai pas sur ses déboires mais espérons qu’il ne sera pas une distraction pour l’équipe et qu’il démontrera qu’il peut remonter sur l’un des 3 premiers trios. C’est surement ce que Julien tente de faire d’ailleurs avec cette relégation. Pour remporter les grands honneurs, une équipe ne peut pas avoir dans ses rangs des joueurs qui feront dérailler la machine par leurs attitudes et/ou leurs efforts.

 

Les surprises potentielles

Artturi Lehkonen est un joueur qui a la capacité d’élever son jeu d’un cran lors de matchs importants. Rappelez-vous qu’il a été élu le joueur par excellence des séries du championnat Suédois à sa dernière année en Europe. Il avait obtenu 19 points dont 16 buts en 16 matchs et son équipe avait remporté les grands honneurs. Il a très bien terminé la saison régulière avec 10 points en 10 matchs et ce, malgré un temps de jeu limité. Il pourrait fort bien être la surprise des séries chez le Canadien.

Andrew Shaw est un joueur de séries qui peut ajouter beaucoup d’émotions à son jeu lors de rencontres importantes. Rappelez-vous les fiers services qu’il a rendu aux Blackhawks lors de leurs coupes de 2013 et 2015. Il apportera cette étincelle qui réveillera les joueurs au besoin avec son jeu inspirant. C’est d’ailleurs pour cette raison que Bergevin lui a offert ce lucratif contrat. Attendez-vous à de bonnes séries du fougueux attaquant.

 

Les grands honneurs

Pour remporter les grands honneurs, le Canadien compte sur le meilleur gardien au monde. Carey devra gagner quelques parties à lui seul. Montréal compte également sur une brigade défensive solide menée par Shea Weber qui, espérons-le, devrait être de retour en grande forme. La défensive et le gardien ne sont pas les seules choses qui peuvent faire gagner la coupe à une équipe même si le système de jeu du tricolore soit basé sur ces deux éléments. Le Canadien devra aussi bien jouer en équipe et chaque joueur devra donner un effort soutenu. Certains joueurs devront devenir les héros d’un soir afin de compter ce but important. Le Canadien compte sur une attaque diversifiée qui, à défaut d’être puissante, peut venir de ses 4 trios.

Le Canadien devra également compter sur les éléments extérieurs afin de mettre la main sur la coupe. Comme en 1993, le chemin du Canadien devra s’ouvrir devant lui ce qui veut dire que certaines équipes favorites pour gagner la coupe devront trébucher. Si tous ces éléments sont réunis, le Canadien pourra remporter le saint Graal du hockey en 2017.

Selon-vous chers lecteurs, quel scénario voyez-vous dans votre boule de cristal pour le Canadien en séries cette année?

Crédit photo : RDS
 

 

 

 

Mots clés: , , , ,