Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Marc Bergevin se serait-il trompé?


Sébastien Martel - Fanadiens.com - Laval

Rappelons-nous qu’à la date limite des transactions, le directeur général du Canadien a opté, entre autres pour Dwight King qu’il a obtenu en retour d’un choix conditionnel de 4ième tour en 2018. A priori, cet échange ne coute pas beaucoup au Canadien car King deviendra joueur autonome sans compensation à la fin de la saison. King amène avec lui un bon gabarit, deux bagues de la coupe Stanley et sans oublier deux saisons intéressantes de 13 et 15 buts. Cependant, depuis son arrivée avec le club Montréalais, il a connu beaucoup de difficulté à se mettre en évidence. Il n’a obtenu aucun point et ne s’impose pas physiquement malgré son imposant gabarit.

 

Un joueur qui était très intéressé à se joindre au tricolore

Alexandre Burrows, quant à lui, connait un excellent début avec les Sénateurs avec une fiche de 5 buts et 3 passes depuis son acquisition à la date limite des échanges. Burrows, depuis son arrivée dans la capitale Nationale, a conservé toute la fougue qu’on lui connaissait à Vancouver. Burrows, malgré ses 35 ans possède encore une vitesse impressionnante et il se donne corps et âmes à chaque présence. Il excelle également en infériorité numérique. Il a obtenu une fiche plus que respectable de 392 points en saison régulière. Ce n’est pas un secret pour personne que le pugnace attaquant de Pincourt voulait se rapprocher de la maison. Il était très intéressé à se joindre à une équipe qui participera aux séries éliminatoires. Selon le réputé journaliste Elliotte Friedman du réseau Sportsnet, le Canadien était dans la course pour faire son acquisition. Burrows était également intéressé à se joindre à l’équipe préférée de son enfance et il aurait sans hésité enfilé, avec fierté, le Chandail bleu, blanc et rouge. Ottawa a réussi à le signer car ils lui ont offert une prolongation de contrat de deux ans et 2.5 millions par saison. Il semble que Marc Bergevin n’était pas enclin à lui consentir cette prolongation de contrat afin d’obtenir ses services.

 

Et vous chers lecteurs, avec du recul, croyez-vous que Bergevin aurait dû offrir deux ans de contrat de plus à Alex Burrows afin de le signer au lieu d’obtenir Dwight King?

Crédit photo: Zimbio et La Presse

Mots clés: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

About sebastienmartel