Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

La seule ligne père-fils de l’histoire de la LNH


  Daniel Vanier - Fanadiens.com - Montréal

Gordie Howe n’a plus besoin de présentation, il est une légende de la LNH. Il a obtenu plusieurs records. Il a aussi écrit son nom dans le livre de la LNH pour d’autres faits d’armes que ses statistiques ! Ce n’est pas pour rien qu’il est surnommé Mr. Hockey ! En voici un des plus intéressants !

La première (et seule !) ligne père-fils de la LNH

Le 12 mars 1980, Gordie Howe écrit un autre chapitre en jouant un match avec ses deux fils comme membre de son trio ! De plus les Whalers de Hartford affrontaient les Red Wings de Détroit son ancienne équipe, qui avaient retiré son chandail exactement 8 ans auparavant, le 12 mars 1972 ! C’est ce qu’on appelle avoir le sens du show-business !  Gordie Howe avait eu la chance de jouer avec ses deux fils dans l’Association mondiale de  hockey, mais  jamais dans la LNH. Gordie et Mark Howe avaient disputés la saison 79-80 avec les Whalers, Mais Marty Howe avait été ennuyé par les blessures cette saison-là et avait disputé la majeure partie de la saison à Springfield dans la Ligue Américaine.

C’était donc la première fois que Gordie jouait avec ses deux fils dans la LNH. Pour l’occasion, il jouait au centre alors qu’habituellement , il est ailier droit. Ses deux fils qui sont habituellement des défenseurs, ont joué ailier gauche (Marty) et ailier droit(Mark) . Mark avait déjà jouer comme joueur d’avant dans l’ Association mondiale de hockey. Il avait jouer ses 3 premières saisons ailier gauche, avant de devenir un  défenseur à part entière en 1976-77.

Gordie Howe:
En 1946-1947, à l’âge de 18 ans, Gordie Howe fait ses débuts dans la LNH avec les Red Wings de Détroit. Il fait ses débuts dans la LNH le 16 octobre en jouant un match contre les Maple Leafs de Toronto ; lors de cette première partie, il  se fait remarquer non seulement en marquant un premier filet à son premier match, mais aussi en se battant  à deux reprises ! Il avait un caractère belliqueux et plus tard on dira d’un joueur qui a accumulé un but, une passe et une bagarre au cours d’un match: qu’il a obtenu un tour du chapeau à la Gordie Howe !

Il connut une carrière plus que prolifique dans la LNH ! Lors de sa première retraite en 1970-1971, il détenait tous les records d’importances de la ligue nationale de hockey. En termes de buts (786), d’assistances (1023), de points (1809) et de parties jouées (1687). De plus, il a terminé dans les 5 meilleurs pointeurs de la ligue 20 saisons consécutives, de la saison 1949-1950  à la saison 1968-1969.En 1971 il devint officier de l’Ordre du Canada. Les Red Wings vont par ailleurs, retirer son chandail  numéro 9 le 12 mars 1972 et la même année il sera intronisé au Temple de la Renommée.

Sa retraite ne dura que 2 ans. En 1973-1974, il a une belle opportunité de revenir au jeu avec ses deux fils dans l’Association mondiale de hockey. Finalement, à la fin de sa première saison, il compte 100 points et aide son équipe à remporter pour la première fois la coupe Avco, remise à l’équipe qui remporte les séries éliminatoires de l’AMH. Au terme de cette saison, il remporte aussi le trophée Gary L.Davidson, remis au meilleur joueur de la ligue. Le trophée est renommé dès la saison suivante en son honneur, le trophée Gordie Howe.

Il rejoint la LNH pour la saison 1979-1980 avec les Whalers de  Hartford. Il établit un record en devenant le joueur le plus vieux à jouer dans la LNH à l’âge de 51 ans ! Il obtiendra  15 buts et 26 passes pour 41 points en  80 matchs. Pas mal du tout pour son âge ! Le 8 avril 1980, il joue les vingtièmes séries éliminatoires de sa carrière dans la LNH et bat un autre  record détenu jusque là par Red Kelly,  mais son équipe est éliminée dès le premier tour des séries par les Canadiens de Montréal.

En 1997, Gordie Howe signe un contrat d’un match avec le Vipers de Détroit de la ligue internationale de hockey pour lui permettre de jouer dans une nouvelle décennie, la sixième depuis ses débuts professionnels que ce soit dans la LNH, dans l’AMH ou encore dans la LIH entre les années 1940 et 1990. Le match a lieu le 3 octobre à Auburn Hills dans le Michigan et Howe joue moins d’une minute lors de cette dernière partie.

Mark Howe:

Mark Howe fut repêché en 2ème ronde  (25ème au total)par les Bruins en  1974. Il avait toutefois décidé de jouer dans l’association mondiale de hockey aux côtés de son frère et de son père. Emmené par la famille Howe, les Aeros de Houston remportent la Coupe Avco décernée au vainqueur de l’AMH. Mark, qui joue alors ailier gauche reçoit le trophée Lou Kaplan qui est remis au meilleur joueur recrue de l’année.
Quand l’AMH cesse ses activités en 1979, les Howe suivent la franchise qui devient les Whalers de Hartford dans la Ligue nationale de hockey. Cette saison 1979-80 est la dernière où les trois membres de la famille Howe jouent ensemble, Gordie prenant sa retraite à l’issue de celle-ci. Lors de la saison suivante, Mark est invité au Match des étoiles, puis joue pour l’équipe des États-Unis lors de la Coupe Canada.
En 1982, il est échangé aux Flyers de Philadelphie, le séparant ainsi de son frère pour le reste de sa carrière. Il joue une nouvelle Coupe Canada en 1984 puis dispute la finale de la Coupe Stanley en 1985, finale perdue 4-1 contre les Oilers d’Edmonton. Il joue ensuite une de ses meilleures saisons en 1985-86, étant sélectionné dans la première équipe d’étoiles de la LNH, participant au Match des étoiles de la LNH et remportant le Trophée plus-moins de la LNH. En 1987, il dispute une nouvelle fois la finale de la Coupe Stanley, finale encore perdue face aux Oilers, et dispute sa troisième et dernière Coupe Canada.
En 1992, il signe comme agent libre avec les Red Wings de Détroit avec lesquels il termine sa carrière en 1995.

Mark Howe n’a pas eu une carrière aussi prestigieuse que son illustre paternel, mais il fut lui aussi tout un joueur de hockey ! Il est aujourd’hui membre du temple de la renommée du hockey.

Marty Howe:


Marty Howe a débuté sa carrière dans le junior avec les Marlboros de Toronto. En 1973, Il décide de rejoindre son père Gordie, et sont frère Mark avec les Aeros de Houston dans l’Association mondiale de  hockey (WHA).  Note intéressante, il avait été repêché par le Canadien en 3ème ronde en 1974 (51ème choix au total). Il ne jouera pas dans la LNH avant 1979, lorsque les Whalers rejoignirent la LNH.  Il ne réussira jamais à évoluer de façon régulière dans la LNH.

Est-ce qu’on va revoir un jour un autre duo ou trio père-fils dans la LNH ? Assurément c’est un exploit difficile à accomplir ! Gordie Howe disait d’ailleurs que, malgré tous les records et les trophées qu’il a obtenu, son plus bel exploit demeurait d’avoir pu jouer avec ses fils ! Félicitation Mr. Hockey !

Crédit photo: NHL.com, Cardboard Connection,The trading card database

Mots clés: , , , , , ,