Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Les problèmes du Canadien avec l’expansion qui s’en vient


  Daniel Vanier - Fanadiens.com - Montréal

Le repêchage de l’expansion arrive à grand pas et cela donne des maux de tête aux 30 équipes de la LNH. Aucune équipe n’aime perdre un joueur sans rien obtenir en retour. Quelles sont les options qui s’offrent au DG du Canadien ?

Tout d’abord revenons un peu sur les règlements point par point.

* Les équipes possèdent deux options quant au nombre de joueurs qu’elles pourront protéger en vue du repêchage d’expansion :

a) Sept attaquants, trois défenseurs et un gardien

b) Huit patineurs (attaquants/défenseurs) et un gardien

* Tous les joueurs qui possèdent une clause de « non-mouvement » en vigueur au moment du repêchage d’expansion (et qui refusent de laisser tomber cette clause) doivent être protégés (et compteront dans le nombre de joueurs protégés par leur équipe).

C’est le cas de Jeff Petry chez le Canadien.

* Tous les joueurs qui en sont à leur première ou deuxième saison dans les rangs professionnels, ainsi que tous les choix au repêchage qui sont toujours sans contrat, ne pourront être réclamés (et ne compteront pas dans le nombre de joueurs protégés par leur équipe).

Donc Marc Bergevin n’a pas à s’en faire pour Arturri Lehkonen, Michael McCarron et Nikita Scherbak.
Par contre, Charles Hudon Jacob De La Rose et Daniel Carr sont éligibles pour les Golden Knights.

• Chaque équipe devra rendre disponible au moins un défenseur avec un contrat en poche pour 2017-2018, et qui a joué au moins 40 matchs en LNH cette saison (ou 70 au cours des deux dernières saisons).

Oublier tout de suite le super Zach Redmond ! Il ne remplit pas ce critère. il a jouer seulement 37 parties avec l’Avalanche la saison dernière. Nikita Nesterov en a déjà jouer 41 cette saison mais il n’a pas de contrat en ce moment pour 2017-2018. Andrei Markov non plus.Si nous tenons compte que le Canadien va protéger Shea Weber et devra protéger Jeff Petry,il risque donc de Perdre un défenseur entre Brendon Davidson,Jordie Benn,Nathan Beaulieu et Alexei Emelin.


• Chaque équipe devra rendre disponibles au moins deux attaquants qui respectent ces mêmes critères.

Marc Bergevin joue un jeu dangereux présentement en ne signant pas Alexander Radulov, mais cela lui donne une option de plus puisqu’il n’a pas à le protéger pour l’expansion. Brian Flynn, Dwight King, Steve Ott et Andreas Martinsen sont aussi sans contrat.

Les attaquants qui sont éligibles sont donc : Max Pacioretty, Alex Galchenyuk, Brendan Gallagher,Paul Byron,Philip Danault Andrew Shaw Torrey Mitchell, et Tomas Plekanec.

Chris Terry est aussi éligible puisqu’il a un contrat pour l’an prochain et a jouer plus de 70 matchs dans la LNH au cours des 2 dernières saison. L’an passé, Terry a disputé 68 parties avec les Hurricanes. Il a aussi joué 14 matchs cette saison avec le CH jusqu’à maintenant.

Le Canadien sera donc ok du côté des attaquants.

• Chaque équipe devra rendre disponible au moins un gardien qui a un contrat en poche pour 2017-2018, ou qui sera joueur autonome avec compensation à l’été 2017.

Voici pourquoi Marc Bergevin à fait signer un contrat au bon vieux Al Montoya. C’est donc réglé pour le gardien ! Bravo Marc Bergevin !

La liste de protection du Canadien

Le Canadien devrait donc choisir l’option A et protéger 7 attaquants 3 défenseurs et un gardien de but. Selon moi ça devrait être : Carey Price, Shea Weber,Jeff Petry, Jordie Benn,Max Pacioretty, Alex Galchenyuk, Brendan Gallagher,Paul Byron,Philip Danault Andrew Shaw et Charles Hudon.

Je laisserai donc disponible Tomas Plekanec et Torrey Mitchell. Ils ont rendus de bons services au CH, mais Philip Danault s’est tellement bien développé qu’il donne plus d’option à Marc Bergevin. J’aimerai mieux garder Charles Hudon que ces deux vétérans. Hudon pourrait être un des centres réguliers du tricolore l’an prochain.

Sur la liste des attaquants disponibles pour les Golden Knights, on retrouverait aussi Chris Terry, Jacob De La Rose et Daniel Carr. 3 joueurs qui ne sont pas parvenus à percer l’alignement régulier du Canadien.

À la défensive Jordie Benn est une meilleure option que Alexei Emelin au moindre prix alors que Nathan Beaulieu, je suis peut-être optimiste en disant cela, mais il demeure un très bon défenseur d’avenir. être Marc Bergevin, je voudrai donc conserver ces deux défenseurs en plus de Petry et Weber. Seulement il lui reste une seule place sur sa liste de protection.

Devant le filet, la question ne se pose même pas.

Une transaction pour sauver Beaulieu ou Benn?

Maintenant comment faire pour garder Nathan Beaulieu ET Jordie Benn avec nous ? Max Truman, du site de hockey dans les coulisses nous rappelle, dans un article très intéressant, que le tricolore avait payer un 2ème choix au repêchage pour pouvoir garder José Théodore et Jeff Hackett à Montréal lors de l’expansion des Blue Jackets de Columbus. Est-ce que cela serait une solution pour Marc Bergevin ? Vous pouvez lire l’article du fondateur du site Danslescoulisses ici:

Le Canadien pourrait compléter une transaction avec Las Vegas pour protéger Benn et Beaulieu | En rafale

Pour ma part je suis d’accord avec cette option. Marc Bergevin ne peut se permettre de perdre Nathan Beaulieu ou Jordie Benn sans rien obtenir en retour. À lui de jouer ses cartes!

Êtes-vous d’accord avec ma liste de protection si j’étais à la place de Marc Bergevin ? Sinon, quelle serait la vôtre ?

Crédit photo: thehockeywriters.com

Mots clés: , , , , , , , , , ,

2 Réponses “Les problèmes du Canadien avec l’expansion qui s’en vient”

  1. Eric Bergeron
    11 mars 2017 à 11:07

    Moi j’irais avec l’option 8 + 1 et protégerais

    Pacioretty
    Galchenyuk
    Gallagher
    Danault
    Weber
    Petry
    Benn
    Beaulieu
    Price

    On resigne Markov et Radulov après l’expention
    Le tour est joué !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

About Daniel Vanier