Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Après-match Canadiens-Canucks : Qui arrêtera le Canadien?


Gabriel Asselin-Fanadiens.com-Montréal

Le Canadien amorçait tard mardi soir son traditionnel voyage dans l’ouest canadien avec des arrêts consécutifs à Vancouver, Calgary et Edmonton. Alors que le match a très bien débuté pour le bleu-blanc-rouge en prenant les devants très tôt dans le match, la rencontre s’est avérée plus ardue que prévu, si bien que le CH a de nouveau été obligé d’acquérir sa victoire en prolongation, pour la 4e fois dans la présente séquence victorieuse, au compte de 2 à 1 devant les Canucks de Vancouver, dans un match qui ressemblait à une rencontre disputée à Ottawa ou en Floride tellement les partisans du Canadien étaient nombreux et bruyants.

Pour la 4e fois en 3 matchs, un attaquant du CH est sorti de sa léthargie. Après Brendan Gallagher et Paul Byron lors de la visite des Predators à Montréal, ainsi qu’Artturi Lehkonen à New York, Torrey Mitchell a finalement fait bouger les cordages dès la 4e minute de jeu pour la première fois en 40 matchs, soit depuis le 8 décembre contre le New Jersey.

Toutefois, Mitchell a immédiatement quitté pour le vestiaire après ce but et il n’est revenu au jeu qu’en début de 2e période, visiblement encore ennuyé par cet inconfort. On a appris le match que Mitchell était non pas blessé, mais malade durant le match. Déjà que le CH devait jouer ce match sans les services de Tomas Plekanec et Alexander Radulov, blessés et évalués quotidiennement, Brian Flynn est tombé au combat dès sa 2e présence sur la patinoire et il n’est pas revenu dans le match.

Quant à la deuxième période, elle a été complètement dominée par les hommes de Claude Julien, malgré le fait qu’aucun but n’ait été marqué. Le CH a dominé l’engagement 16 à 4 au chapitre des tirs au buts. Le dernier tir au but des Canucks en 2e période est survenu alors qu’il restait encore 9:35 avant la fin de celle-ci.

Le Tricolore a commencé à jouer sur les talons en débutant le dernier vingt et le vent a complètement changé de côté à l’avantage des locaux, mais Carey Price a protégé sa cage d’une main de maître comme ces superbes arrêts aux dépens du toujours dangereux Markus Granlund.

Mais Price, qui jouait devant sa famille tout comme Brendan Gallagher, ne pouvait tout faire seul et il a finalement été battu par une déviation parfaite de l’attaquant québécois Michael Chaput depuis un tir de la ligne bleue du défenseur Alexander Edler.

Ce but a donné des ailes aux Canucks qui ont alors complètement pris le contrôle du match, si bien que le Tricolore peinait à sortir la rondelle de son territoire. Price a été appelé à sauver les meubles à plus d’une reprise. Mais le pointage est demeuré inchangé et le match a de nouveau nécessité une période de prolongation. Normalement réuni aux côtés de Radulov en temps supplémentaire, Alex Galchenyuk était cette fois réuni avec Paul Byron et le duo n’a pas tardé à trancher le début, alors que dès la 73e seconde, Byron a fait dévié un tir de la ligne bleue de Galchenyuk pour permettre au Canadien de signer une 6e victoire de suite.

Le CH s’envolera maintenant pour l’Alberta afin d’y affronter les Flames à Calgary jeudi 21h, eux qui connaissent une séquence incroyable en ayant gagné leurs 7 derniers matchs. C’est un duel qui promet entre deux des équipes de l’heure dans le circuit Bettman.

Crédit photo: NHL.com

Mots clés: , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *