Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Une deuxième défaite consécutive pour le Canadien!


Sébastien Martel - Fanadiens.com - Laval

Un début de match à l’avantage des Penguins

Le Canadien a eu le meilleur sur les Penguins en début de période, mais Pittsburgh est vite revenu dans le match et Ian Cole a brisé l’égalité avec un peu plus de 6 minutes à jouer dans la période. Le Canadien n’a pas baissé les bras et y est allé de beaux efforts, afin de combler le déficit mais sans succès. Le trio de Danault a eu les plus belles chances de marquer eux qui ont raté un deux contre un sur un revirement provoqué creux dans le territoire ennemi. La dernière minute de jeu a été la plus enlevante de la période. Le Canadien y est allé de ses meilleurs efforts dans le territoire des Penguins. À ce point, le Canadien avait le vent dans les voiles ce qui aurait pu être de bonne augure pour la deuxième période. Le Canadien a raté de nombreuses occasions et a peu tiré au filet au premier vingt ce qui explique que la bande à Crosby a pu retraiter au vestiaire avec l’avance 1-0.

Le jour de la marmotte

Le début de la deuxième période a été un copié-collé de la première. Le Canadien a démontré beaucoup de combativité, mais ils ont obtenu peu de tirs sur Matt Murray. Les Penguins en ont profité pour doubler leur avance sur un revirement causé par Radulov à la sixième minute de jeu. Ce deuxième but a semblé ralentir les ardeurs du Canadien. Le troisième but de Pittsburgh fut marqué par Jake Guentzel à 17:38 mais 33 secondes plus tard, Sven Andrighetto a redonné un peu d’espoir aux partisans en y allant d’un but de l’arrière du filet. Le Canadien devait espérer que ce but amènerait l’étincelle qui changera le cours du match. Le deuxième vingt s’est soldé par la marque de 3-1 en faveur des visiteurs.

Rien de bien convaincant au troisième vingt

Malheureusement, le but du petit joueur suisse n’aurait pas ravivé les ardeurs du club Montréalais. Pittsburgh a compté son quatrième but avec moins de 5 minutes à faire au match sur un tir de la pointe d’Olli Maatta, un tir que Price aimerait sans doute revoir. Carey n’a convaincu personne de son retour en force avec sa performance de ce soir. Les deux premiers trios du Canadien ont brillé par leur absence, surtout Radulov qui a très mal paru ce soir. Afin de se donner une chance de gagner, l’équipe devra lancer plus souvent car rare sont les équipes qui gagnent avec 20 tirs. Une meilleure présence devant le filet sera de mise, afin de gêner le travail du gardien adverse, un travail que McCarron peut très bien accomplir. Les occasions de marquer manquées auront coulé le Canadien ce soir. Marque finale Penguins  4, Canadiens 1.

Et vous chers lecteurs, comment avez-vous vu le match?

Crédit photo: NHL.com


Mots clés: ,