Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Le cauchemar du repêchage de 2003


Daniel Vanier-Fanadiens.com - Montréal

Il arrive de se tromper dans un repêchage. Ce n’est pas une science infuse et l’erreur est humaine. Mais il peut aussi arriver que l’erreur se transforme en véritable catstrophe lorsqu’on la répète pas une, mais 3 fois lors du même repêchage. C’est arrivé au Canadien en 2003. Je me le suis remémoré en lisant l’excellent texte de ma collègue Sandrine Gendron sur les repêchage du CH depuis les années 2000 que vous pouvez lire ici :

http://fanadiens.com/blog/2017/01/08/les-joueurs-de-premier-tour-tous-des-valeurs-sures-regard-sur-les-choix-du-ch/

Ce texte intéressant m’a inspiré et j’ai eu envie de regarder cela de plus près.

Andrei Kostistyn

Nous avons repêché Andrei Kostitsyn en 1ere ronde. Le directeur-général du Canadien à l’époque, André Savard ne jurait que par lui et a convaincu Trevor Timmins de le choisir. On aurait pu avoir Ryan Getzlaf,Jeff Carter, Dustin Brown, Brent Seabrook, Zack Parise, Brent Burns, Ryan Kesler, Corey Perry etc..Kostitsyn a explosé avec une récolte de 52 points aux côtés de Tomas Plekanec et Alex Kovalev en 2007-2008. Mais il était indiscipliné et n’a jamais mis l’effort qui, mis de pair avec son talent, aurait pu faire de lui un joueur vedette.

Patrice Bergeron aurait pu être un CH !

On se reprend en 2ème ronde ? Non on repêche, tenez-vous bien, Cory Urquhart ! Les Canadiens se tournent vers leur cours arrière en sélectionnant un joueur du Rocket de Montréal en Cory Urquhart .Il venait de connaître une bonne saison de 78 pts en 71 matchs joués.
À sa place on aurait pu prendre Shea Weber, Patrice Bergeron, Loui Eriksson, Corey Crawford en 2eme ronde ouffff !

Cory Urquhart pour sa part n’a jamais joué un match dans la LNH. Quel fiasco !

Une 3 eme prise?

on avait un autre choix en 2eme ronde, nous y allons avec un autre joueur du Rocket de Montréal, Maxim Lapierre. Les Blues de St-Louis, qui repêchaient tout de suite après nous, devaient être très heureux de cette sélection de Maxim Lapierre car eux ont en ont profité pour jeter leur dévolu sur..David Backes !! Les Red Wings ont alors suivi avec Jimmy Howard ! Wow !

En résumé le CH aurait donc pu avoir Brent Burns, Patrice Bergeron et David Backes à la place d’ Andrei Kostitsyn, Corey Urquart et Maxim Lapierre..Avouons que cela change une équipe !

Le meilleur pour la fin !

Montréal met par la suite la main en troisième ronde sur un défenseur format géant Ryan O’Byrne, qui est parvenu à se tailler une place avec la formation avant d’être plus tard échangé à l’Avalanche du Colorado en retour de Michael Bournival.

Au cours de ce repêchage, l’état-major des Canadiens a également mis le grappin sur le champion marqueur de la OHL en 2002-2003 en Corey Locke, lui qui n’a fait que passer dans la LNH avec les Canadiens avant d’être échangé au Wild du Minnesota.

Après quelques choix qui se sont avérés infructueux, les Canadiens ont un dernier choix au 271e échelon en 9ème ronde. Ils sélectionnent alors un gardien d’origine slovaque, Jaroslav Halak. Lorsque ce dernier a protégé les filets du Tricolore pour la première fois en 2006-2007, il est devenu le gardien ayant été sélectionné le plus tardivement de l’histoire à participer à un match de la LNH. Ce fût le seul aspect positif de ce repêchage plus que désastreux pour le tricolore.

Les meilleures équipes à ce repêchage

Le plus grand vol de ce repêchage revient toutefois aux Sharks de San Jose qui ont repêché en 7ème ronde un dénommé…Joe Pavelski! Ouf quel coup de maître! Ils ont aussi repêché Milan Michalek en 1ère ronde . Les Thrashers d’Atlanta étaient pas loin de la palme avec la sélection de Tobias Enstrom ainsi que les Blackhawks de Chicago avec la sélection de Dustyn Byfuglien en 8ème ronde tous les 2 ! Atlanta a erré toutefois en choisissant Braydon Coburn en 1ère ronde. Le défenseur a été un joueur honnête, mais il y avait de bien meilleurs joueurs disponibles avec la 8ème sélection au total ! Comme Montréal, Atlanta n’a pas connu un bon repêchage en 2003, leur seul bon coup étant la sélection tardive de Enstrom.

Chicago par contre, furent une des meilleures équipes de ce repêchage. Outre l’excellente sélection de Byfuglien, les Blackhawks ont sélectionné Brent Seabrook en 1ère ronde et Corey Crawford en 2ème ! 2 joueurs qui sont devenus des vedettes et des éléments importants des coupes Stanley de 2010,2013 et 2015! Dustyn Byfuglien pour sa part fût échangé, après la coupe de 2010, aux Trashers d’Atlanta en compagnie d’ Andrew Ladd. Chicago étant dans l’obligation de se départir de joueurs importants dans le but d’atteindre le plafond salarial.

Les Ducks d’Anaheim avaient 2 choix de première ronde et le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils ne se sont pas trompés avec les sélections de Ryan Getzlaf et Corey Perry ! Ces deux attaquants talentueux qui ont formés pendant longtemps un des meilleurs duos de la LNH et ont été fantastiques lors de la victoire de la coupe Stanley par les Ducks en 2007 ! Ils ont aussi sélectionné dans les rondes tardives l’attaquant Drew Miller et le défenseur Shane O’brien qui sont devenus d’honnêtes plombiers dans la LNH.

Les Predators de Nashville ont aussi très bien fait ! Ils se sont bâtis une défensive avec les sélections de Ryan Suter en 1ère ronde puis Kevin Klein et Shea Weber en 2ème ronde ! Ils n’ont toujours pas gagné de coupe Stanley, mais ils sont devenus une formation fort respectable. Weber et Suter font toujours partie de l’élite de la LNH. Le seul problème pour les Predators, c’est qu’ils évoluent maintenant sous d’autres cieux !

Et les pires !

Pour consoler les fans Montréalais, quelques autres équipes, outre les Trashers mentionnés plus haut, ont réussi à faire pire que le CH. Les Oilers d’Edmonton ont sélectionné le Québecois Marc-André Pouliot qui n’a obtenu que 57 points en 192 parties. En 2ème ronde ils optent pour l’ailier Colin Mcdonald( 45 points en 145 parties) et un autre Québécois,l’ailier gauche Jean-François Jacques qui n’a obtenu que 17 points en 166 matchs dans la LNH.

Les Blue Jackets de Columbus ont aussi errés en sélectionnant Nikolai Zherdev avec le 4ème choix au total. Joueur égocentrique et indiscipliné, Zherdev fût une amère déception. Il a accumulé 261 points en 421 matchs disputés dans la LNH avec Columbus, les Rangers de New-York et les Flyers de Philadelphie. En 2ème ronde ils sélectionnent Dan Fritsche, un joueur marginal qui a disputé quand même 256 matchs dans la LNH. en 3ème ronde ils optent pour le défenseur Dmitry Kosmachev qui ne jouera fianalement jamais dans la LNH.

Les Rangers de New-York ont choisi l’ailier Hugh Jessiman avec le 12ème choix au total. Jessiman n’aura disputé que 2 matchs dans la LNH. En 2ème ronde, autre erreur pour eux, le défenseur Ivan Baranka qui lui aura disputé un seul match dans la LNH. En 3ème ronde ils ajoutent l’ailier Kenny Roche qui ne jouera jamais dans la grande ligue.

En conclusion, on peut constater qu’un bon repêchage peut changer le visage d’une équipe pour longtemps! En contre-partie, des erreurs commises peuvent être regrettées aussi longtemps! Trevor Timmins en était à ses premières armes en 2003. Des têtes ont roulées depuis ce repêchage désastreux. Timmins à su mieux s’entourer et est devenu un directeur du repêchage beaucoup plus efficace. C’est en faisant des erreurs qu’on apprend, dit un vieux dicton. Il semble que cela s’avère véridique dans le cas de Trevor Timmins et du Canadien de Montréal !

Mots clés: , , , , , , , , , , , ,