Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Marc Bergevin doit bouger!


Bruno-Pierre Godbout - Fanadiens.com - Montréal

 

Depuis quelques jours, plusieurs rumeurs de transaction circulent dans l’entourage du Tricolore. Dans cet article, je tenterai de vous démontrer qu’il est essentiel pour Marc Bergevin d’ajouter une pièce maîtresse d’ici le gel de mouvement du temps des fêtes.

 

LES BESOINS ?

Il faut être réaliste, la sainte flanelle est à 2-3 joueurs de pouvoir aspirer aux grands honneurs. Premièrement, nous comptons sur le meilleur gardien au monde en Carey Price qui est présentement au sommet de son art. Deuxièmement, l’émergence et la production constante de Galchenyuk et Radulov font écarquiller bien des yeux. Troisièmement, la venue de Shea Weber stabilise la défensive, en plus d’ajouter son pesant d’or en avantage numérique. Bref, Marc Bergevin a changé complètement le visage de sa formation pendant la saison morte et c’est tout à son avantage. Par contre, un travail ardu se présente à lui au cours des prochaines semaines. Quels sont les besoins criant chez nos glorieux ? Selon moi, il faut dénicher un défenseur top-4 pouvant jouer de façon régulière avec Shea Weber. De plus, l’ajout d’un attaquant top-6 pouvant épauler Galchenyuk et Radulov est primordial. J’ai beaucoup de respect pour Paul Byron, mais je doute qu’il soit la solution à moyen terme sur les deux premiers trios de l’équipe. Finalement, j’estime qu’un autre joueur de caractère évoluant sur un 3-4ième trio serait le bienvenu. Le fameux problème : pouvons-nous donner pour recevoir tous ces éléments manquants ?

 

BOUGER QUAND ÇA VA BIEN!

bergy-bp-1

Je doute que le directeur général du tricolore fasse la même erreur que l’année dernière. Rappelez-vous, l’équipe trônait au sommet de l’association de l’est avant la blessure de Carey Price. Un scénario semblable cette saison avec une fiche de 14-4-2. Marc Bergevin est présentement en position de force pour conclure une transaction. Son équipe va bien malgré la léthargie de Plekanec, Desharnais et Pacioretty. Il doit profiter du début de saison décevant de certaines formations pour améliorer son équipe. Je crois que l’hameçon de Bergevin est en mode pêche active. Il envoie ses hommes de confiance en mode attaque; Rick Dudley et Larry Carrière épiaient le match Flames-Sabres cette semaine, tout pour relancer les rumeurs amenant Dougie Hamilton ou T.J Brodie à Montréal. Par contre, le prix à payer risque d’être élevé et de faire reculer la direction. À moins que le joueur ciblé soit Mikael Backlund, lui qui connait un début de saison décevant à Calgary. Est-ce qu’il ferait pire que Plekanec ou Desharnais présentement ? J’en doute. De son côté, Scott Mellanby fut présent aux 2 parties des Flyers ce week-end. Certains experts croient que le jeune défenseur Shayne Gostisbehere serait disponible à Philadelphie alors que d’autres croient toujours aux rumeurs concernant l’ailier droit Wayne Simmonds. Bref, ça bouge dans les coulisses de la LNH et je doute fort que Marc Bergevin veut manquer le bateau pour une deuxième saison consécutive.

PRÊT À PAYER LE PRIX!

bergy-bp-2
Considérant les performances de l’équipe depuis le but de la saison, Marc Bergevin doit être prêt à sacrifier de jeunes espoirs de l’organisation pour améliorer son équipe immédiatement. Nous sommes dans une fenêtre de 2 à 3 ans où nous pouvons espérer remporter la Coupe Stanley. Carey Price est à son apogée, Shea Weber est motivé plus que jamais et le duo « Galchy-Radu » fait vibrer le Centre Bell. En résumé, les leaders de l’équipe croient en leurs chances d’aller jusqu’au bout. C’est pour ces raisons que le directeur général de l’équipe ne doit pas avoir peur de payer le prix. Il est dans une position où il peut sacrifier son choix de 1ère ronde en vue du prochain repêchage. Fait intéressant, Bergevin n’est pas reconnu  pour attendre à la date limite des transactions pour donner une certaine latitude à son entraîneur-chef. Je crois personnellement que le mois de décembre sera un mois pivot pour l’organisation bleu-blanc-rouge. Marc Bergevin doit envoyer un message clair à ses joueurs, qu’il veut gagner à tout prix. Il doit bouger avant qu’une blessure d’importance survienne et que les déboires de décembre 2015 se reproduisent. À toi de jouer Bergy…

Crédit photo: La presse

 

Mots clés: , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire