Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Une prise inespérée


Bruno-Pierre Godbout - Fanadiens.com - Montréal

Weise…Fleischmann?
Depuis le début de la saison, nous parlons de la transaction Weber-Subban, de la signature d’Alexander Radulov, par contre nous oublions l’acquisition surprise de Philip Danault à la date limite des transactions la saison dernière. Plusieurs experts pensaient que Marc Bergevin avait donné un coup de pouce à son ami Stan Bowman en lui transigeant Dale Weise et Tomas Fleischmann à la veille des séries éliminatoires. Vraisemblablement, le directeur général du tricolore avait un plan bien précis pour son nouvel attaquant. Petite anecdote, Marc Bergevin a même avoué que cette transaction avait presque avorté car son homologue n’était pas prêt à échanger son ancien choix de 1ère ronde (26ième au total) en 2011. Par contre, Bergevin a tenu son bout, c’était Philip Danault ou rien. Faute d’avouer que ce dernier a effectué un coup fumant et un vol qualifié en constatant l’apport de Danault (salaire de 825 000$) depuis le début de la présente campagne. Dale Weise a signé à Philadelphie pour un salaire que le tricolore n’était pas prêt à lui consentir et Tomas Fleischmann est à la retraite.

Un Marchand de Vitesse!
Philip Danault est un attaquant qui inspire le renouveau et qui cadre parfaitement dans la « nouvelle » ligue nationale. Sa fougue est contagieuse dans le vestiaire du tricolore. Il a connu un début de saison du tonnerre sur la 4ième unité en compagnie de Torrey Mitchell et Paul Byron. Il évolue présentement au centre du 3ième trio en compagnie de Max Pacioretty et Andrew Shaw. Il fait même produire le capitaine de l’équipe depuis quelques rencontres. Sa vitesse et sa constance lui a valu cette promotion. Sa fiche de 5 buts et 4 passes est un bonus pour Michel Therrien car jusqu’à maintenant il compense l’inertie de Tomas Plekanec et David Desharnais au centre. Il est également très responsable défensivement, l’entraîneur-chef l’utilise à outrance en infériorité numérique où Il compose un duo dangereux avec son coéquipier Paul Byron. C’est évident que Danault vie présentement un rêve de jeunesse et qu’il a le bleu-blanc-rouge tatoué sur le cœur. Il a la chance de jouer devant parents et amis soir après soir. Il a également exprimé être très satisfait de son rôle et son utilisation depuis le début de la saison.

« Upgrade » de québécois ?

danault-bp-2

Marc Bergevin savait qu’il acquérait un joueur débordant de caractère. Espérait-il une éclosion aussi rapide ? Permettez-moi d’en douter! Il faisait partie des impondérables en ce début de saison. Nous devons être réalistes, ses performances et son éthique de travail pousseront David Desharnais sous d’autres cieux dans un avenir rapproché. Un québécois qui prend la place d’un autre, cela s’avère une triste réalité. Il a pris la place de 3ième centre dans la hiérarchie du tricolore. Desharnais était même utilisé à l’aile du 4ième trio lors de la dernière rencontre. De plus, son bas âge combiné à son moindre salaire donnera une latitude intéressante à Marc Bergevin au niveau du plafond salarial suite à l’éventuel repêchage d’expansion. Il donne également certaines options à son dirigeant en vue de la date limite des transactions. Mine de rien, en l’espace de 6 mois, le directeur général du canadien a effectué l’acquisition de 2 anciens Blackhawks. Ces 2 derniers avaient été repêchés en 2011 (Shaw 5ième ronde, 139ième au total) et se retrouvent présentement au sein du même trio, drôle de hasard n’est-ce pas ?
Quelle évaluation dressez-vous du début de saison de Philip Danault avec sa nouvelle formation ?

danault-bp-3

Mots clés: , , , , , ,

Une réponse “Une prise inespérée”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *