Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Andrew Shaw, la carte cachée de Bergevin!


Bruno-Pierre Godbout - Fanadiens.com - Montréal

Au cours des dernières semaines, nous parlons énormément de l’impact immédiat de Shea Weber et Alexander Radulov au sein de leur nouvelle équipe. Par contre, certains semblent négliger l’apport de Andrew Shaw depuis le début de la présente campagne.

Plus que la feuille de pointage

Même s’il a un seul but et 3 points depuis le début de la saison, Shaw apporte une nouvelle dimension à l’attaque du tricolore. Il ne possède pas le flair offensif de Brendan Gallagher, par contre son différentiel de +5 démontre le sens de ses responsabilités défensives. Il offre notamment plusieurs munitions à Michel Therrien; il est utlisé à outrance en désavantage numérique en plus de se présenter à l’occasion devant le filet adverse sur la deuxième vague de l’avantage numérique. Depuis le début de la saison, il a fait parti du troisième trio de l’équipe, mais il pourra dépanner à l’occasion sur la deuxième unité en raison de blessure. Il cadre exactement dans le style de joueur qu’apprécie l’entraîneur-chef du tricolore.

Aucune hésitation

Un fait hors de tout doute : Andrew Shaw était très désiré par Marc Bergevin. Le directeur général n’a aucunement hésité à effectuer son acquisition lors du dernier repêchage. Il connaissait très bien le joueur de caractère qu’il venait d’acquérir, il faisait d’ailleurs partie de l’organisation des Blackhawks qui l’a sélectionné au 139ième rang (5ième ronde) en 2011. Il n’a pas hésité à transiger Lars Eller  aux Capitals de Washington contre deux choix de deuxième tour en 2017 et en 2018 et a ensuite acquis la petite peste des Blackhawks de Chicago, en échange des 39e et 45e choix au repêchage de2016.Il savait très bien que son ancien collègue Stan Bowman ne pouvait pas contenter les demandes salariales de Andrew Shaw, lui qui devait prendre des décisions de logistiques pour éviter de dépasser le plafond salarial actuel. Une autre preuve de respect et de désir : Marc Bergevin n’a pris que quelques jours pour s’entendre à long terme avec sa nouvelle acquisition (3.9M par saison pour 6 ans).

Caractère

Ce n’est pas une cachette Marc Bergevin est en train de se créer une équipe du style de l’Ouest dans l’Est. Les récentes acquisitions (Weber, Radulov et Shaw) le démontre, il veut une équipe qui déborde de caractère et qui sera prêt à payer le prix en série. Il vient d’acquérir un joueur de caractère, un guerrier qui a remporté la Coupe Stanley à 2 reprises au cours des 3 dernières années. Il avait récolté 9 points (2013) et 12 points (2015) en plus de marquer 2 buts importants en finale de la Coupe Stanley. Il a la réputation de se présenter dans les grandes occasions, il pourrait s’avérer la carte cachée de Marc Bergevin lors des prochaines séries éliminatoires. Sa force de caractère et sa vision d’équipe motivent les autres joueurs depuis le début de la saison. Il joue gros pour sa petite stature de 5’11 », il n’hésitera pas à défendre un coéquipier en temps opportun.

Mise en garde

Il est sans aucun doute un joueur très intense, par contre il devra apprendre à mieux gérer ses émotions. Il a déjà eu 2 auditions avec Stéphane Quintal depuis le début de la saison. La prochaine infraction majeure pourrait s’avérer critique pour Andrew Shaw. Il pourrait se faire suspendre plusieurs rencontres en plus de recevoir une amende salée. Il a certainement été rencontré par Michel Therrien et Marc Bergevin au terme de ces 2 incidents, il devra donc être prudent et discipliné d’ici la fin de la saison.

On parle souvent de la comparaison Subban-Weber depuis le début de la saison, êtes-vous de ceux (tout comme moi) qui ont oublié Lars Eller depuis le début de la saison ? Quelle est votre évaluation de Andrew Shaw jusqu’à maintenant ?

Mots clés: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *