Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Carey Price peut-il espérer atteindre de nouveaux sommets?


Après une saison très difficile du Canadien, causée en partie par l’absence du gardien étoile Carey Price, il est à se demander si ce dernier n’aura pas perdu quelques plumes lors de son retour au jeu. C’est bien connu, plusieurs grands joueurs de hockey n’ont pas su profiter de leur immense talent en raison de blessures diverses et le cerbère de 28 ans s’est justement blessé deux fois en l’espace de trois ans, ce qui pourrait laisser présager qu’il connaisse une certaine baisse de régularité.

Bien sûr, il est évident que chaque athlète est différent en ce qui attrait à leur éthique de travail et capacité de rétablissement et nous savons déjà que Carey Price est un athlète très assidue en terme de dévouement physique, or il est impossible de définir exactement quelles seront les répercussions de ses blessures à long terme. Par contre, si Carey revient au meilleur de sa forme, il y a fort à parier qu’il atteindra de nouveaux sommets dans les prochaines années alors qu’un gardien de buts connait habituellement ses meilleures saisons entre 28 et 32 ans.

Une Coupe du Monde crucialecoupedumonde-zrpyoxsqrp_Album-grand

Price s’étant déclaré complètement rétabli il y quelques semaines, on sait depuis longtemps qu’il fera partie de la formation du Canada à la Coupe du Monde, fort probablement à titre de gardien de buts numéro 1. Cette compétition sera des plus importantes à sa réadaptation, puisqu’il faut rappeler que le gardien du Tricolore n’a pas vu d’action depuis le 25 novembre 2015 et qu’il aura ainsi la chance de retrouver ses repères sur la glace, puisqu’il jouera avec et contre les meilleurs joueurs sur la planète, qui disposent généralement tous d’une vitesse exceptionnelle. Pour un gardien de buts, il n’y a rien de mieux que de renouer avec l’action auprès de joueurs aussi talentueux pour le mettre à l’épreuve, en même temps d’avoir une défensive digne de ce nom pour le protéger physiquement!

Le fait que cette compétition internationale sera disputée quelque peu avant la saison régulière (du 17 septembre au 1er octobre) est également un facteur des plus importants pour Price alors qu’il pourra commencer la saison régulière avec le Canadien avec déjà quelques matchs de qualité dans le corps (contrairement à l’habituelle pré-saison qui ne constitue souvent pas du hockey de très haut niveau.

Un échange qui favorisera ses statistiques

Notons également que l’échange colossal du défenseur P.K. Subban pour Shea Weber ne peut être que bénéfique statistiquement parlant pour Carey Price. En effet, le vétéran défenseur est un joueur beaucoup plus responsable dans sa propre zone et qui possède d’autant plus de moyens pour défendre le joueur le plus important du CH. Non seulement Weber est-il plus gros que Subban, il est également plus enclin à en jeter les gants si le besoin s’en fait sentir afin d’alléger la pression qu’une équipe adversaire pourrait exercer sur Carey Price.

Il n’est pas secret non plus que Michel Therrien affectionne les joueurs sachant exceller autant dans leur zone qu’en zone offensive, il sera donc beaucoup plus facile pour l’entraineur d’appliquer son plan de match en présence de joueurs qui ont naturellement les moyens de le respecter.

À titre de conclusion, il n’y a aucune raison pour laquelle Carey Price ne peut se permettre de viser plus haut ces prochaines saisons, cependant, tout dépendra également de sa remise en forme et de son état de santé qui se devront d’être exemplaires.

Mots clés: , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *