Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Le cerveau de Howe à la science | Un procès remporté la veille de sa mort


BN-FP447_1118ho_J_20141118141305

À la suite de la mort du légendaire Gordie Howe, son fils Murray a confirmé que son père allait être incinéré et que son cerveau allait être remis à la science pour évaluer l’impact des commotions cérébrales sur les joueurs de hockey.

Par ailleurs, la chapelle ardente sera ouverte au public, mardi. Comme avec Jean Béliveau, les partisans pourront donc être acceuillis au Joe Louis Arena pour rendre un hommage à Monsieur Hockey. En mémoire de son numéro 9, la chapelle ardente est prévue entre 9 heures AM et 9 heures PM.

Joe McDonald, lui, propose aux deux équipes de porter le numéro 9 sur les chandails d’échauffement, demain.

Les funérailles de l’auteur de 1850 points sont prévues le lendemain, et seront eux aussi disponible au public.

Une journée avant son décès, le défunt avait remporté une cause de 3 millions de dollars en Cour, en raison de biens égarés.

Voici le communiqué de presse entier, traduit en français.

DETROIT – Une journée avant le décès de Gordie Howe, la Cour d’appel du Michigan a confirmé un verdict de 3 millions de dollars en sa faveur dans une poursuite pour la perte de rubans, vidéos et documents personnels appartenant au membre du Temple de la Renommée.

Howe et une compagnie affiliée, Power Play International, ont poursuivis d’anciens gestionnaires après l’échec du retour de certaines possessions. Des camions de marchandise et de souvenirs ont été retournés en 2008. Mais la famille Howe a apprise que plus de 1000 vidéos, disques et DVDs ont été détruits.

Les gestionnaires ont clamés que la destruction faisait parti d’un accord. Mais un juge de banlieue de Detroit en 2013 a décerné 3 millions de dollars à Howe et Power Play.

Dans une décision de 3-0, jeudi, la Cour d’appel a affirmé qu’il n’y avait pas d’excuse raisonnable pour la destruction. Howe est mort vendredi.

Un défendeur clé dans le procès, Del Reddy, classé pour la protection de faillite en 2015.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *