Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Top 20 : meilleurs choix du Canadien au repêchage. (Partie 1)


Wilson Salaun

On parle trop souvent des mauvaises décisions que le Canadien a pris lors des repêchages passés, et trop peu des meilleures décisions. Puisque la loterie est dans 3 jours, nous vous proposons un top 20 des meilleurs choix du Canadien au repêchage, depuis 1963. Voici la première partie ! 

Numéro 20 : P.K. Subban, Défenseur, 2eme ronde et 43eme choix au total en 2007.

Pas besoin de le présenter, Subban est l’un des meilleurs défenseurs de la ligue, avec 278 points en 434 matchs depuis son arrivée dans la LNH. Il compte un tour du chapeau dans sa carrière, face au Wild du Minessota, le 20 mars 2011. Subban est un défenseur qui ne laisse personne indifférent, étant un joueur extravagant en dehors de la glace et talentueux sur la patinoire.

o-PK-SUBBAN-facebook.jpg

P.K. Subban face aux Flyers de Philadelphie, le 5 janvier 2016.

Numéro 19 : Andrei Markov, Défenseur, 6eme ronde et 162eme choix au total en 1998.

Personne n’aurait cru que Markov se rendrait aussi loin, étant l’un des meilleurs défenseurs dans l’histoire du Canadien. Avec 928 matchs disputés et 536 points, dont 423 aides, Markov est le deuxième défenseur dans l’histoire du Canadien avec le plus de passes, derrière Larry Robinson.

Numéro 18 : Shayne Corson, Ailier gauche, 1ere ronde et 8eme au total en 1984. 

Le natif de Barrie en Ontario a connu sa meilleure campagne avec le Canadien, en accumulant 75 points en 76 matchs durant la saison 1989-1990. Au total, Corson aura passé près de 11 saisons avec le Canadien, transitant par Saint-Louis, Edmonton, Toronto et Dallas entre-temps. Finalement, la carrière de Corson s’est soldée par un total de 693 points, et 2357 minutes de pénalité en 1156 matchs : une belle carrière !

Numéro 17 : Mathieu Schneider, Défenseur, 3eme ronde et 44eme choix au total en 1987. 

Le New-Yorkais a passé 26 saisons dans la LNH, dont 7 avec le Canadien de Montréal. En 1289 matchs dans la grande ligue, Schneider a marqué 223 buts, pour 743 points. Il a gagné la coupe Stanley avec le Canadien en 1993. Il fait parti du temple de la renommée du hockey américain depuis 2015.

schneider-canadiens-early

Mathieu Schneider

Numéro 16 : Eric Desjardins, Défenseur, 2eme ronde et 38eme au total en 1987

Faisant parti de l’équipe qui a gagné la coupe avec Montréal en 1993, ayant notamment marqué un tour du chapeau dans le match #2 de la finale face aux Kings ( il est le premier défenseur de l’histoire à avoir réaliser l’exploit, en finale de la Coupe), Desjardins a connu une carrière prolifique dans la LNH. Avec 1143 matchs joués, il remporta le trophée Barry Ashbee à multiples reprises avec les Flyers de Philadelphie, récompensant le meilleur défenseur à chaque saison, compta 575 points, dont 439 passes.

Numéro 15 : Réjean Houle, Ailier droit, 1ere ronde et premier choix au total en 1969. 

 L’ancien DG du Canadien de Montréal a gagné la Coupe Mémorial avec les Canadiens Juniors de Montréal en 1969, et a remporté la Coupe Stanley avec le Canadien en 1971, 1973, 1977, 1978 et 1979. L’ancien des Nordiques de Québec dans la AMH a joué 635 matchs dans la LNH, pour 408 points dont 161 buts.

musée temple de la renommé au centre bell de Montréal

 

Numéro 14 : Claude Lemieux, Ailier droit, 2eme ronde et 26eme au total en 1983. 

Le natif de Gatineau au Québec a gagné 4 fois la Coupe Stanley (1986 avec Montréal, en 1995 et 2000 avec les Devils et en 1996 avec l’Avalanche). Le récipiendaire du trophée Conn Smythe en 1995 a connu sa meilleure saison avec les Devils en 1992-1993, avec un total de 81 points en 77 matchs ( 30 B et 51 A). Les trois premières saisons complètes de Claude Lemieux dans l’uniforme du Canadien de Montréal ont été ponctuées de 27, 31 et 29 buts. Il marqua 41 buts en 1991-1992, son plus haut total de buts en carrière en une saison. Il a disputé 1215 matchs dans la LNH, récoltant un total de 786 points.

Numéro 13 : Bob Gainey, Attaquant, 1ere ronde et 8eme choix au total en 1973. 

Le 15eme DG du Canadien de Montréal a inscrit 502 points en 1160 matchs disputés dans la LNH. L’ancien capitaine du Canadien a remporté 4 trophées Selke, et un trophée Conn Smythe en 1979, en plus d’avoir soulevé à 5 reprises la Coupe Stanley avec le Canadien. Il fut intronisé au Temple de la renommée du Hockey en 1992 et son numéro 23 a été retiré par le Canadien. Une sélection plutôt réussie, non ?

Numéro 12 : Mario Tremblay, Ailier Droit, 1ere ronde et 12eme au total en 1974. 

Cette année là, le Canadien possédait 5 choix de premier tour. Il s’est avéré que le 12eme choix fut le meilleur avec la sélection du jeune natif d’Alma, Mario Tremblay. Il a joué toute sa carrière avec le Canadien, de 1974 à 1986, gagnant 5 Coupes Stanley au passage. Avec 33 buts et 40 aides en 1981-82, Tremblay connait, à ce moment là, un sommet en carrière. Il compta 30 buts ou plus 4 fois dans sa carrière, 73 points étant son sommet en nombre de points en une saison. En 1978, Tremblay marque le but gagnant qui permet au Canadien de remporter la Coupe, dans la finale qui opposait Montréal aux Bruins de Boston.

Numéro 11 :  Saku Koivu, Centre, 1ere ronde et 21eme au total en 1993. 

Saku est une légende. Après avoir combattu le cancer, le capitaine du Canadien s’est remis de sa maladie et a connu ses meilleures saisons en carrière. Avec 832 points en 1124 matchs dans la LNH, Koivu est le meilleur pointeur européen de l’histoire de l’équipe, devant Mats Naslund. Il égale aussi Jean Béliveau pour la longévité en tant que capitaine du Canadien, soit de 10 ans. 75 points constitue sa meilleure campagne en terme de points, établie en 2006-2007.  Il a gagné le trophée Bill-Masterton en 2002 et le King Clancy en 2007.

Koivu.png

L’émotion de Saku Koivu lors de son retour au jeu, suite à son cancer.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

About Wilson Salaun