Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Les Sharks éliminent les Kings et avancent au deuxième tour!


cut

Olivier Therrien

Match #5 de la série à Los Angeles, les Sharks furent sans pitié face à leurs adversaires prenant rapidement les devants. Malgré une remontée des Kings en deuxième période, la troupe de San Jose réussit à clore la série avec trois buts en troisième période. Fanadiens Express vous offre ici un résumé de la série ainsi qu’un énoncé de facteurs ayant joué en leurs faveurs.

//ws-eu.amazon-adsystem.com/widgets/q?ServiceVersion=20070822&OneJS=1&Operation=GetAdHtml&MarketPlace=FR&source=ac&ref=qf_sp_asin_til&ad_type=product_link&tracking_id=fanadiensexpr-21&marketplace=amazon&region=FR&placement=B000PWDM8K&asins=B000PWDM8K&linkId=&show_border=true&link_opens_in_new_window=true

L’implication des joueurs clés

Les meilleurs éléments offensifs des Sharks ont su produire au-delà des attentes; rien ne pouvant nuire au  succès de l’équipe. Brent Burns totalisant 8 points et le tireur d’élite Joe Pavelski récoltant 5 buts en autant de rencontres; ils donnèrent une bonne raison à leur entraineur-chef Peter DeBoer de sourire, puisque, il ne faut pas l’oublier, les Sharks ont eu toutes les misères du monde à passer la première ronde au courant des dernières années.

Quant à LA, la défaite n’est pas tant une surprise, puisque leurs joueurs étoiles se firent très silencieux voir même décevants… Il ne suffit que de regarder à la moyenne de but alloué de 3.04 de Jonathan Quick afin de comprendre qu’il n’a pas été à la hauteur. Le défenseur Drew Doughty a également connu des déboires avec une seule passe et une piètre fiche de -5.

Une imposition tôt dans la série

La troupe de Darryl Sutter ayant eu l’avantage de la glace dans cette série, cet avantage se retourna très vite contre eux-mêmes alors les Sharks remportèrent les deux premières rencontres de la série se déroulant à Los Angeles. Cette pression a semblé atteindre les champions de la Coupe Stanley de 2012 et 2014 de plein fouet, les forçant à vouloir en faire trop et ainsi qu’à causer des revirements en zone défensive.

Une jeunesse ayant su s’imposer

Dans le dernier match de la série, c’est grâce aux deux buts du jeune de 24 ans  Joonas Donskoi que les Sharks ont pu surclasser leurs adversaires et ainsi passer au deuxième tour des séries éliminatoires. Ajoutons aussi que son joueur de centre Tomas Hertl fit bonne impression avec un différentiel de +4 dans cette série.

Les bonnes prestations de plusieurs joueurs des Sharks et les contre-performances de plusieurs étoiles des Kings ont donc permis au club californien  de s’en sortir avec la victoire, alors que plusieurs s’attendaient à une remontée des Kings comme il s’était passé il y a deux ans, alors que ces derniers avaient réussi à combler un déficit de 3-0 dans la série avant de s’envoler vers la Coupe Stanley.

San Jose attendent maintenant de connaitre leurs prochains adversaires, qui sera le gagnant de la série Prédateurs – Ducks.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

About Olivier Therrien