Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Résumé du match Panthers-Canadien


canadiens-031516-620.jpg

Louka Dubé

Tout simplement trop fort

Dès le début du match, l’équipe floridienne a profité des faiblesses de son adversaire en raison des nombreuses blessures et du manque d’expérience. Les joueurs ont ainsi utilisé une relance rapide tout en profitant des revirements de leurs opposants pendant les 3 premières minutes de jeu. Par la suite, le Canadien s’est replacé en remportant plusieurs mises au jeu ainsi que quelques bonnes mises en échec. Le jeu est par contre revenu à l’avantage de la Floride immédiatement après la bagarre entre Shawn Thornton et Mike Brown à la 5e minute de jeu. Le reste de la période s’est poursuivie avec des Panthers beaucoup plus en contrôle, plus rapides et plus affamés. Ceux-ci ont obtenu les meilleures chances de marquer et c’est suite à la montée de Brian Campbell ainsi que de Riley Smith que Vincent Trocheck a porté le pointage 1 à 0. Le Canadien est néanmoins parvenu à terminer la période en force avec des mises en échec qui ont porté fruit, un échec avant soutenu et de bons lancers. Le meilleur trio du Canadien fut sans aucun doute celui de Lessio, McCarron et Matteau qui ont mis les rondelles derrière les défenseurs et joué du hockey simple.

 

Malheureusement pour les partisans au Centre Bell, la première partie de la 2e période est redevenue celle des visiteurs. C’est à la 5e minute de jeu que Nick Bjugstad a pris au vol le retour de lancer d’Aaron Ekblad, en avantage numérique, pour doubler l’avance des siens. Encore une fois, l’équipe de Montréal s’est vue rattraper par son manque de talent et de cohésion, étant donné le nombre élevé de nouveaux joueurs ayant joué durant la majeure partie de la saison dans la ligue américaine. La débandade s’est poursuivie à la 12e minute de jeu lorsque Jiri Hudler a profité d’un effort individuel de Trocheck pour augmenter le score à 3-0. La période s’est déroulée dans la même veine avec du jeu décousu de Montréal et des Panthers en plein contrôle de la situation jusqu’à la 17e minute de jeu. C’est lors d’un 4 contre 4 qu’Alex Galchenyuk a toutefois sonné la charge avec un lancer foudroyant, pour porter son équipe au tableau indicateur. Reste à savoir si ce but relancera le Canadien lors de la 3e période…

 

Les 5 premières minutes de jeu de la troisième période n’ont concédé aucun avantage à personne et c’est le trio de Galchenyuk qui fut le plus menaçant avec plusieurs bonnes occasions de marquer. Saluons le courage du jeune Michael McCarron qui, durant cette séquence, est venu à la défense de son coéquipier en jetant les gants devant l’imposant Garrett Wilson. La rencontre s’est ensuite déroulée principalement en zone neutre et dans les coins de patinoire, et ce, jusqu’à la 10e minute de jeu. Le reste de la partie fut tout à l’honneur des visiteurs avec des joueurs plus gros, plus rapides et plus talentueux. Dominants en possession de rondelle, la Floride a enfilé son 4e but à la 13e minute de jeu pour mettre fin à tout espoir pour le Canadien de remonter la pente, par l’entremise d’Aleksander Barkov, avec l’aide du vénérable Jaromir Jagr et de Jonathan Huberdeau. Le pointage final est de 4 à 1 en faveur de la Floride et il est difficile de blâmer l’équipe de Montréal qui, soyons honnête, doit se débrouiller sans ses éléments clés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *