Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Est-ce que Galchenyuk explose enfin ?


GettyImages-514396464 (1)

Wilson Salaun

Lors de la victoire du Tricolore face aux Stars au Centre Bell, Galchenyuk fut une fois de plus le héros du côté du Canadien. Depuis un peu plus d’un mois, Galchenyuk semble voler sur la patinoire et se comporte comme un véritable premier centre.

Une régularité qu’on recherchait chez Alex 

Depuis le match contre les Flyers de Phildelphie le 2 février dernier, , Galchenyuk a enregistré 16 points en 17 matchs, dont 12 buts. Durant cette même période, « Chuky » compte 5 matchs de 2 buts.  Mieux encore, à ses 7 dernières parties, Alex totalise 4 matchs de 2 buts et a 3 matchs de 2 buts à ses 4 dernières parties.

Capture.PNG Il n’y a pas que les points qui sont encourageants chez Galchenyuk ces temps-ci.Son différentiel s’est également nettement amélioré. Depuis le 2 février dernier, il a un différentiel de plus 7. Si la tendance se maintient, Alex serait sur le point de se diriger vers une saison record en carrière; avec un total d’environ 54 points et 28 buts. Enfin, ce n’est qu’une prévision, bien évidemment, puisque si celui-ci poursuit sur sa lancée d’environ 1 point par match (0,94 pour être plus précis), il pourrait facilement atteindre les 60 points.

Capture.PNG

Un temps de jeu en éclosion.

Entre le 7 octobre et le 2 février, le jeune centre de 22 ans avait un temps de jeu moyen d’environ 15:28 minutes. Or, depuis le 2 février dernier, Galchenyuk a un temps de jeu moyen de 16:44, soit environ 1: 16 minute de plus. Durant cette séquence, Alex compte 9 matchs de plus de 17 minutes d’utilisation, en seulement 17 parties. Il en comptait 9 également, mais à ses 51 premières parties jouées cette saison. Avant le 2 février, Galchenyuk comptait 28 points, alors que 17 parties plus tard, il en recense 16 de plus, pour un total de 44 points. Troublant comment 1:16 de temps de jeu moyen de plus peut faire la différence. Capture.PNG

Remarquons par ailleurs qu’il n’a été utilisé que deux fois en dessous de 15 minutes en 17 rencontres.

Galchenyuk est à sa place.

Quelques statistiques sont intéressantes lorsque Galchenyuk évolue au centre du premier trio de l’équipe :

–  Il compte deux fois plus de buts.

– Le Canadien alloue moins de tirs de l’adversaire lorsque Galchenyuk est sur la première unité d’attaque.

–  Il compte trois fois moins de pénalité au centre d’un premier trio.

Max Pacioretty a d’ailleurs commenté sur le fait de redoubler de prudence sur son travail défensif lorsqu’il est avec Galchenyuk, hier matin à Brossard : »Définitivement et je ne veux surtout pas critiquer Alex en disant cela. C’est simplement qu’il a 22 ans et il n’a pas encore souvent été opposé à de gros trios. En espérant qu’on pourra se rendre à ce niveau éventuellement (…) Les meilleurs centres complets de la LNH qui ont gagné comme (Anze) Kopitar, (Jonathan) Toews et (Patrice) Bergeron produisent offensivement, mais ils demeurent très efficaces défensivement. Ils ne peuvent pas toujours mener l’attaque quand ils doivent aller récupérer une rondelle profondément dans leur zone défensive. Ils acceptent de faire des sacrifices et de recevoir moins de crédit en attaque  »

Galchenyuk explose en ce moment; il est définitivement sur la bonne voie. Il lui reste encore bien du travail à faire, mais Alex a toutes les cartes en mains pour devenir un joueur d’élite dans la LNH, avec une production offensive digne d’un premier centre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *