Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Le Marché ou la Fidélité


image
Un texte de Bruno-Pierre Godbout

Le Marché ?

Plusieurs formations sont aux prises avec des blessures d’importance; c’est le cas des Capitals de Washington qui ont appris ce matin l’absence de leur quart-arrière John Carlson pour quelques semaines. Les Capitals sont, selon plusieurs, les favoris pour accéder à la finale de la Coupe Stanley dans l’Est. Plusieurs équipes comme les Panthers, les Kings et les Blackkawks ont lancé la valse printanière en faisant plusieurs acquisitions d’envergure. Les Capitals font apparemment partie de plusieurs discussions dans le but d’acquérir un vétéran défenseur afin de combler la perte immédiate de Carlson.

 

Un nom bien connu de tous revient sur toutes les lèvres présentement : Andrei Markov. Avec une saison intéressante de 34 points en 62 parties, le général russe s’avère une option très intéressante pour le directeur général Brian MacLellan. Ce dernier a d’ailleurs échanger le vétéran Brooks Laich hier, tard en soirée, espérant se créer de l’espace sous le plafond salarial. En 16 ans d’activité, Andrei Markov n’a jamais soulevé le prestigieux trophée, et cette transaction pourrait lui permettre de réaliser le rêve de tout hockeyeur. Ce n’est pas un secret de polichinelle, le directeur général des Canadiens de Montréal Marc Bergevin sera vendeur en cette date limite des transactions et, il pourrait obtenir plus que souhaité pour le défenseur russe en fin de carrière. Les défenseurs de qualité sont une denrée rare en cette période de l’année, mais quels joueurs pourraient intéresser par Marc Bergevin ?

Les joueurs ciblés ?

Depuis décembre dernier, l’attaque de la Sainte Flanelle est en panne sèche, Marc Bergevin se doit d’améliorer son top-6 à court terme et donner des munitions à son entraîneur-chef Michel Therrien. L’organisation a affiché ses couleurs en faisant place à la jeunesse au cours des derniers jours. Avec le départ de Dale Weise et Tomas Fleischmann ainsi que l’arrivée de Philip Danault, Michael McCarron et Morgan Ellis, le directeur général est en mode évaluation en vue de la saison prochaine. Une option intéressante en provenance de Washington est sans aucun doute le jeune autrichien Andre Burakovsky. L’ailier gauche de 6’3 » 198 lbs, ancien choix de première ronde des Capitals en 2013 (23ième au total), a un flair offensif indéniable, néanmoins, il n’est pas le préféré de l’entraîneur-chef Barry Trotz, étant donné ses lacunes défensives. De plus, les négociations contractuelles concernant ce joueur sont au neutre avec la haute direction. Avec un total de 30 points en 58 parties, il pourrait s’avérer une cible de choix pour Marc Bergevin. En second lieu, advenant que Marc Bergevin aimerait rajeunir et solidifier sa défensive pour plusieurs années, l’acquisition du jeune défenseur russe Dmitri Orlov s’avérerait une option intéressante. Ancien choix de 2ième tour des Capitals en 2009 (55ième au total), il fait depuis 5 ans la navette entre le grand club et les Bears d’Hershey dans la ligue américaine. Défenseur à caractère offensif, il connait présentement sa meilleure campagne en carrière avec un total de 25 points et un différentiel de + 16 en 61 parties. Il est évident que Marc Bergevin devra greffer 1 ou 2 éléments à une transaction pour faire l’acquisition de l’un de ces 2 joueurs, par contre, une équipe aspirante à la Coupe Stanley est parfois prête à surpayer pour combler un besoin criant en défensive.

La Fidélité ?

Andrei Markov s’avère la pierre angulaire de la défense du bleu-blanc-rouge et ce, depuis plusieurs années. Le général russe a été fidèle à l’organisation depuis plus de 16 ans, n’ayant jamais osé tester sa valeur sur le marché des joueurs autonomes et a vraisemblablement accepté moins d’argent au cours des dernières années pour demeurer à Montréal. Avec un total de 526 points en 908 parties en carrière avec le Tricolore, il demeurera un des meilleurs défenseurs de l’histoire de l’organisation. Il a avoué qu’il adorerait terminer sa carrière avec l’équipe qui l’a repêché en 6ième ronde en 1998. Son numéro 79 sera peut-être, un jour, hissé dans les hauteurs du Centre Bell. Malgré les critiques des dernières semaines, les Canadiens de Montréal doivent un énorme respect à Andrei Markov. Est-ce que Marc Bergevin osera transiger sa fidèle roulette russe pour améliorer l’avenir de la concession ? Un dossier chaud à suivre d’ici demain 15h.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

About Bruno-Pierre Godbout