Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Pourquoi P.K. doit demeurer avec le Canadien


Daniel Vanier

Une vague de mécontentement à propos de P.K. Subban fait rage depuis un moment. Cette vague s’est transformée en tempête médiatique lorsque, après une bévue de P.K. en fin de match contre l’Avalanche du Colorado, Ron Fournier à dit avoir une source nommant P.K. comme la raison principale de la mésentente dans le vestiaire des joueurs. Plusieurs autres journalistes ont alors suivi cette tendance de descendre le défenseur vedette du Canadien, dont Martin Smith qui, dans sa chronique, disait ne pas voir de changements chez P.K. depuis 2009-2010, il le voit, comme le dit le titre de son article, toujours au même point.

Outre les journalistes, certains joueurs à mots couverts ont critiqué Subban après le match et même son coach l’a crucifié en disant qu’on avait perdu à cause d’un jeu individualiste. Pourtant P.K. demeure son meilleur joueur. Plusieurs personnes ont alors souhaité que Marc Bergevin l’expédie ailleurs. Moi, je crois au contraire. P.K. Subban doit demeurer un membre du Canadien et voici pourquoi!

Le CH gravé sur le cœur depuis toujours

Comme les fans, surtout ceux du Canadien, ont souvent la mémoire courte, je vais vous rappeler son arrivée avec le CH. Dès sa sélection en 2e ronde en 2007, P.K. m’avait impressionné par sa confiance. Il avait fait la promesse qu’il serait un membre de l’équipe du Canadien très bientôt et qu’il va tout faire pour aider l’équipe à gagner. Il était déjà confiant oui, mais aussi hyper motivé. Il brûlait de désir de jouer pour son équipe favorite et celle de son père. Être partisan du CH n’est pas un si gros fait d’armes, mais quand on vient d’une famille de Toronto, il faut le faire! Donc déjà Pernell Karl voulait jouer ici et était prêt à composer avec la pression de jouer à Montréal. Ce n’est pas tous les joueurs de la LNH qui sont prêts à le faire ! Parlez-en aux Vincent Lecavalier et Thomas Vanek de ce monde ! Voilà donc déjà un point en faveur de P.K. Subban.

Ses Défauts

Subban a tenu promesse. Il est rapidement devenu le meilleur défenseur du Canadien. Il est l’un des seuls à se défoncer à chaque match pour aider l’équipe à gagner. Il ne connait pas la demi-mesure. Malgré cela, il a toujours ses détracteurs. On lui reproche principalement, ses nombreux revirements (il est d’ailleurs le pire de la ligue, à ce niveau, cette saison avec 85 revirements, 12 de plus que Drew Doughty), son jeu individualiste et sa personnalité trop flamboyante. Tout cela est véridique. Mais est-ce suffisant pour oublier ses qualités?

Un des 10 meilleurs de la ligue

 

Il a les défauts de ses qualités. Il commet beaucoup de revirements disent certains, mais il provoque aussi des occasions de marquer. Il a 44 points et il est notre meilleur marqueur. Cependant, revenons sur les fameux revirements. Allons voir qui sont les autres « horribles » défenseurs qui mènent dans cette catégorie peu reluisante.

NOM ÉQUIPE POS PJ B A PTS +/- BAN BDN BG PUN T %T TB RV RV P MJG %MJ TEMPS
P.K. Subban Canadiens D 58 5 39 44 6 2 0 0 69 150 3 63 84 85 17 0 25:59
Drew Doughty Kings D 57 11 26 37 14 8 1 3 42 136 8 72 91 73 6 0 28:13
Brent Burns Sharks D 56 18 30 48 -10 6 1 3 38 244 7 111 77 71 35 1 100 26:30
Brent Seabrook Blackhawks D 61 11 26 37 10 6 0 2 24 126 9 110 87 68 14 0 23:07
Erik Karlsson Sénateurs D 59 11 54 65 4 1 0 2 40 178 6 120 63 68 41 0 0 29:06
Zdeno Chara Bruins D 56 8 22 30 10 1 0 2 44 115 7 88 91 67 18 0 24:08
Dustin Byfuglien Jets D 57 15 20 35 7 3 1 4 85 177 9 67 161 63 53 0 24:30
Andrei Markov Canadiens D 58 4 25 29 -3 3 0 0 16 78 5 102 40 61 26 0 22:48
T.J. Brodie Flames D 47 4 29 33 14 1 0 1 14 56 7 68 11 60 31 0 25:27
John Klingberg Stars D 59 10 38 48 11 2 0 4 22 125 8 52 34 60 30 0 23:19

** En date du 21 février

Il est en belle compagnie notre Subban, non ? Bizarre, je vois rarement dans les médias qu’on en à assez des revirements de Burns, Klinberg, Doughty, Seabrook, et surtout d’Erik Karlsson. On parle ici de la crème chez les défenseurs et pourtant ils sont dans le top 10 pour les revirements. Peut-être est-ce dû aussi au fait que ces défenseurs jouent tous plus de 20 minutes par matchs et qu’ils sont la plupart du temps opposés au meilleur trio de l’équipe adverse ? Ça, les détracteurs de P.K. ne le mentionnent pas. Ça doit être moins vendeur, j’imagine. Il est également le meneur à ce niveau cette saison, mais ce n’est pas toujours le cas.

Continuons avec ses défauts. On lui reproche aussi son jeu individualiste. Sur ce point, je suis un peu plus d’accords. Subban doit plus utiliser ses coéquipiers. Quand le CH va mal, il essaie de trop en faire. Je préfère le voir essayer que demeurer inactif et regarder passer la parade ou encore de jouer un match sur 5 à l’image de certain. Subban est le seul à se défoncer à chaque match dans cette équipe avec Brandan Gallagher. Seulement, il ne s’y prend pas toujours de la bonne façon et doit apporter des correctifs sur ce point.

Pour terminer avec les statistiques, je rappelle qu’il est au 5e rang des meilleurs compteurs chez les défenseurs de la LNH cette année et qu’il a une fiche de  +6. Pas mal mieux que l’horrible -13 de son capitaine, Max Pacioretty.

Passons maintenant à sa personnalité flamboyante. Il prend de la place le P.K., c’est un fait. Il aime un peu trop les réflecteurs. Mais n’oublions pas les autres facettes de cette fameuse personnalité. Il a donné 10 millions à l’hôpital pour enfant de Montréal. Il est généreux en argent, mais aussi de son temps. C’est le joueur le plus actif pour rencontrer les jeunes fans et il s’implique dans beaucoup d’œuvres caritatives. Il adore surprendre les enfants par sa présence. Il ne compte pas son temps. Il est aussi toujours là pour rencontrer les journalistes. Bon temps, mauvais temps. Ce que même son capitaine ne fait pas. Oui, il a une grosse personnalité, mais ce n’est pas le premier joueur qui s’est fait reprocher cela chez le Canadien.

Chris Chelios ça vous dit quelque chose?

Chris Chelios, à l’image de P.K., avait une forte personnalité. Il n’était pas aussi flamboyant que Subban, évidemment, mais faisait les choses à sa manière. Il a finalement dû quitter Montréal pour des problèmes à l’interne. Serge Savard l’a échangé sous l’ordre de Ronald Corey. On l’a alors échangé pour Denis Savard. Savard a joué trois saisons avec le Canadien amassant 59, 70 et 50 points. Il a gagné la coupe avec le Canadien en 1993, mais ne fut pas un facteur important de cette conquête puisqu’il fut blessé lors des séries. Par la suite, il a joué une saison et demie avec le Lightning avant d’effectuer un retour avec les Blackhawks ou il restera deux ans et demi n’accumulant jamais plus de 46 points. Il n’aura finalement jamais marqué plus de 18 buts.

Chelios? Il avait déjà joué sept ans avec le CH. Il a joué 18 saisons dans la LNH après cette transaction. Il a accumulé deux autres trophées Norris (il avait gagné son 1er en 1989 avec Montréal) et les autres en 1993 et 1996 avec les Blackhawks. Il a également gagné deux Coupes Stanley en 2001-2002 et 2007-08 avec les Red Wings. Ajoutant, en plus, une médaille d’argent aux Jeux olympiques avec l’équipe américaine en 2001-2002. Il a même joué jusqu’en 2009-10 tentant un retour dans la LNH en 2010 avec les Thrashers, mais après 7 matchs, ce fut terminé.

Voulez-vous répéter la même erreur ? Comme Chris Chelios, P.K. Subban est un maniaque de l’entrainement, un pur-sang. Je le vois facilement pouvoir jouer jusqu’à 40 ans…il en a 26.Va-t-on l’échanger et le voir venir nous hanter pendant 14 ans ?

Un intouchable

Est-ce que vous avez remarqué de quelle façon P.K. à réagi après s’être fait descendre par ses coéquipiers et son coach ? Il est resté droit comme un chêne et n’a pas succombé à la tentation de répliquer en critiquant un coéquipier. Il a simplement dit ceci : « Je ne cherche pas à faire plaisir à qui que ce soit, je joue pour le logo sur mon chandail. » Qu’on se le dise, c’est digne d’un joueur d’équipe. Lors du match suivant contre Philadelphie, il a répliqué à sa manière en participant aux 2 buts du Canadien et en venant bien près de compter le but gagnant en prolongation. Comme si cela n’était pas suffisant, ses deux passes lui ont permis d’égaler un record de jean Béliveau datant de la saison 1962-63 pour avoir participé à 13 buts de suite en avantage numérique. Avec tout cela, il s’est mérité la 1ère étoile du match.

On a donc, ici, un joueur de caractère, l’un des 10 joueurs les plus talentueux à sa position, un gars qui vient, encore une fois, prouver qu’il peut produire sous une immense pression et un gars qui s’implique à fond dans la communauté. Cela en fait assurément un joueur intouchable chez le Canadien ! Je crois qu’il faut que P.K. demeure à Montréal et qu’on bâtisse autour de lui, de Price et de Gallagher.

Et vous qu’en pensez-vous ? P.K. doit-il demeurer à tout prix avec le Canadien ou vous croyez qu’on doit l’échanger? Que pensez-vous de cette tempête médiatique ? Croyez-vous que Michel Therrien a erré en s’attaquant à son meilleur joueur ? Faites-nous part de votre opinion !

4 Réponses “Pourquoi P.K. doit demeurer avec le Canadien”

  1. 28 février 2016 à 7:40

    Le principal problèrme de PK….. Il est très « visible »

  2. 28 février 2016 à 8:16

    Subban doit rester pour le CH comme Gallagher,Privé,

  3. Nancy
    28 février 2016 à 9:48

    Pourquoi garder Subban a montreal…il est le Maurice Richard qu’ont a tant aimé il est flamboyant mais surtout il a le cœur à la bonne place et du cœur au ventre ce que certains de ses coéquipiers ont peut-être oublier cette saison…..reste toi même ont t’aimes comme tu es.

  4. Nancy
    28 février 2016 à 9:52

    Subban est Subban il ne faut surtout pas qu’il change pourquoi vouloir echanger un gars qui se défonce à chaque game ses coéquipier devrait prendre exemple sur lui ont aurait pas mal plus de victoire ont t’aime Subban reste toi même

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

About fanadiensexpress