Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

Marc Bergevin doit changer de stratégie pour cette saison!


Ecrit par Wilson Salaun

472389134

Même si le Canadien vient de gagner 3 matchs en ligne, les problèmes sont toujours identiques à ceux durant la malheureuse séquence de défaites. Un manque de punch à l’attaque est évident. Même si Marc Bergevin fait du très bon travail depuis son arrivée en poste en 2012, il doit dorénavant changer de stratégie.

Bergevin va absolument devoir faire une grosse transaction (s’il veut que son club se qualifie pour les séries.)

À un moment donné, il faut être capable en tant que directeur général de donner un second souffle à son club. C’est le temps de le faire pour Marc Bergevin. S’il veut accéder aux séries, un attaquant d’impact va devoir s’amener à Montréal. Et dans la LNH, si tu veux recevoir il faut donner. On a beaucoup parlé d’Eberle, Simmonds et Drouin. Néanmoins, Bergevin doit s’activer et conclure une transaction d’envergure. On a beaucoup à donner à Montréal : Beaulieu, McCarron, Scherbak, Emelin et même un choix de première ronde s’il devait être nécessaire pour conclure une transaction. C’est donc clair qu’à Montréal, les éléments pour faire une grosse transaction sont présents. Mais est-ce que Marc Bergevin partage cet avis ? Est-ce que le directeur général du Tricolore veut prendre des gros risques qui auront des conséquences pour l’avenir de son équipe ? Rien n’est moins sûr. Mais vu la situation du Canadien qui est assez précaire, Bergevin doit se concentrer sur le repêchage. Son équipe doit perdre.

Bergevin doit changer de stratégie et se préparer pour les prochaines saisons.

Aujourd’hui les grosses équipes de la LNH se bâtissent via le repêchage. C’est bien pour cela que je pense que le Canadien doit perdre cette saison et obtenir un bon choix au repêchage (dans les six ou sept premiers) afin d’avoir un joueur d’élite à l’aile (Puljujarvi, Laine ou Tkatchuk) ou encore un gros centre comme Auston Matthews. Si l’on regarde des équipes au sommet dans la LNH en ce moment, ils ont pas mal de joueurs issus du premier tour au repêchage qui produisent. Washington ont Ovechkin, Backstrom, Carlson, Kuznetsov, Williams ou encore Oshie. Les Hawks eux ont Toews, Kane, Seabrook, Hossa ou encore Teravainen. Grâce à des cadres comme Toews ou Kane issu du premier tour au repêchage, les Blackhawks ont gagné 3 coupes Stanley en six ans. Montréal n’a que 4 joueurs issus du premier tour dans l’équipe : Pacioretty, Price, Beaulieu et Galchenyuk. Le Tricolore devrait plutôt en compter 5 ou 6. Je crois donc qu’il est nécessaire pour le Canadien de favoriser le repêchage. Bergevin n’a que deux joueurs de son noyau qui sont issus du premier tour : Price et Pacioretty. Évidemment, les joueurs issus du premier tour ne vont pas toujours percer dans la LNH (parlez-en à Trevor Timmins lorsqu’il a repêché Louis Leblanc), mais il y a de grandes chances que ceux-ci s’établissent. Il y a toujours de très bons joueurs qui sont repêchés dans les tours suivants (Subban et Keith en 2e ronde ou encore Benn en 5e ronde). Le repêchage va être, le plus souvent, garant de l’avenir, alors qu’une transaction elle va être garante du présent, du moins, fréquemment. Bergevin a souvent répété que le repêchage faisait partie de son plan. Cette année, si son équipe perd, le repêchage pourrait permettre au Canadien d’être un véritable aspirant à la coupe. Imaginez si le Bleu Blanc Rouge réussit à prendre Matthews, Puljujarvi ou encore Laine qui complèteraient le Top 6 avec Plekanec, Pacioretty, Galchenyuk et Gallagher.

Si après ça Marc Bergevin réussit à transiger pour un autre joueur digne des deux premiers trios, le Canadien sera bien parti pour son rêve : la Coupe Stanley.

Il reste environ deux semaines avant la date limite des transactions, Bergevin va rapidement devoir choisir : soit être vendeur, soit être acheteur. L’avenir nous le dira.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

About fanadiensexpress