Aller à…

Fanadienssur Google+RSS Feed

On se calme!


image

DANIEL VANIER

Une grosse vague de mécontentement a suivi l’acquisition de Ben Scrivens par Marc Bergevin, le 28 décembre dernier. Non pas à cause de Scrivens lui-même, mais plutôt parce que les gens ont dit : C’est tout ? Juste ça ? Nous avions entendu parler de Wayne Simmonds, de Nail Yakupov, de Chris Stewart et tout ce que nous obtenions comme renfort était un gardien, qui était en ce moment, le 3e gardien de l’organisation des Oilers. Nous étions à la fois déçus et choqués. Je faisais partie du lot. Je me suis alors retiré un peu et pris le temps d’examiner à nouveau la situation la tête froide.

Analysons la transaction de Marc Bergevin

Tout d’abord, le premier aspect à regarder. Nous avons obtenu un gardien qui, s’il a éprouvé des difficultés cette année, à quand même plus d’expérience que Mike Condon et Dustin Tokarski, et cela ne nous a rien coûté, car Zack Kassian n’avait plus aucun avenir à Montréal. La direction refusant même qu’il se rende à St-John’s. Scrivens a eu plusieurs bons moments en remplacement à Quick à Los Angeles en 2013-2014. Depuis, à Edmonton, il a prouvé qu’il est capable du meilleur comme du pire. Cependant il n’avait pas beaucoup d’aide de la part de cette équipe en défensive. Zack Kassian? Il n’a joué aucun match pour le Canadien. Il ne faisait que polluer l’atmosphère médiatique du Canadien. Vu comme cela, Bergevin a donc fait un geste positif.

Immobilisme?

Autre aspect à regarder. La transaction Scrivens-Kassian fut la seule transaction qui a été faite après que le gel des transactions fut levé. Depuis, il y a eu l’échange de Ryan Johansen et de Seth Jones et celle de Dustin Tokarski et de Max Friberg. Sinon, c’est le calme plat. Rien ne s’est passé d’important à travers toute la ligue à part des échanges mineurs. Donc notre directeur général, qu’on accusait d’immobilisme, est un de ceux qui ont essayé d’améliorer son équipe. Comme je le mentionnais dans un texte précédent, faire une transaction s’avère de plus en plus compliqué dans la LNH, et en ce moment, faire une transaction d’envergure l’est donc encore plus. Au moins, Marc Bergevin a réussi à aider un tant soit peu son entraineur, et ce, sans toucher à aucun joueur actif de son club. Ce n’est quand même pas si mal. De plus, le Canadien revient constamment dans plusieurs rumeurs de transactions. J’imagine que ce n’est surement pas parce qu’il est immobile, mais bien au contraire, parce qu’il a beaucoup de discussions avec ses homologues à travers la ligue.

Remis en question

Plusieurs partisans du Canadien ont fortement remis en question Marc Bergevin depuis cette transaction. On l’accusait de tout. Subitement, il est un mauvais directeur général incapable de boucler la grosse transaction. S’il est vrai que Marc Bergevin n’a toujours pas réussi à emmener un joueur vedette à Montréal par le biais d’une transaction, nous avons toutefois la mémoire courte si on le considère comme un mauvais dirigeant, car ses bons coups ont été beaucoup plus nombreux que ses mauvais.

Pour ma part je donne 4 mauvaises notes à Marc Bergevin jusqu’ici : la transaction de Josh Gorges contre un choix de 2e ronde en 2016, la transaction de Brandon Prust pour Zack Kassian, ne pas avoir signé Jaromir Jagr, quand il voulait venir à Montréal pour un million, et finalement le contrat accordé à Lars Eller et à Alexei Emelin.

Ses bons coups sont beaucoup plus nombreux : les acquisitions de Jeff Petry, Dale Weise, Torey Mitchell, Bryan Flynn. J’ajoute même celle de Thomas Vanek, car si son passage fut de courte durée et qu’il s’est écrasé en séries éliminatoires, il a quand même connu de bons moments en fin de saison (25 points en 35 matchs, séries incluses) et ce fut le premier coup d’éclat à la date limite des transactions par un directeur-général du Canadien de Montréal depuis des lunes. J’ajouterai aussi l’acquisition de Devante Smith-Pelly au nombre des bons coups, car il est plus utile à l’équipe que Jiri Sekac qui, même s’il semble plein de talent, n’arrive pas s’imposer dans la LNH comme en fait foi sa fiche d’un but et deux passes avec les Ducks cette saison. Les contrats de Carey Price, Max Pacioretty et Brandan Gallagher sont aussi d’autres bonnes notes à son dossier. Il ne faudrait pas oublier les contrats de P.K. Subban et de Nathan Beaulieu.

Un très bon directeur général

Le 25 novembre 2015, Bergevin a signé une prolongation de contrat. Il fut encensé par ses pairs à travers la ligue et par la grande majorité des fans. Deux mois plus tard, on ne voit que ses défauts? Non, je crois qu’il faut regarder son travail de façon approfondie avant de sauter aux conclusions. Après avoir regardé son dossier de plus près, on voit ses qualités de dirigeants. Il en est maintenant à sa 4e saison à son poste. N’oublions pas qu’il devait aussi réparer les erreurs commises dans le passé. Il n’est pas parfait, mais est beaucoup mieux qu’un Pierre Gauthier, Bob Gainey et Réjean Houle pour en nommer quelques-uns. Il travaille sans arrêt et prends, la plupart du temps, de bonnes décisions. Il demeure calme, et gère bien la pression. Chaque geste est réfléchi. Non, il n’a pas encore réussi à amener le gros ailier droit que nous attendons tous avec impatience, mais ce n’est surement pas par manque d’efforts. En attendant, calmons-nous et qui sait ? Peut-être aurons-nous une belle surprise incessamment. Après tout, la saison est loin d’être terminée et la transaction Scrivens-Kassian n’est peut-être qu’un petit préambule, un amuse-gueule en attendant le plat de résistance. Moi, je lui lève mon chapeau pour le travail accompli jusqu’ici et je continue de croire en lui!

Note : Au moment nous allions publier ce texte, Marc Bergevin a bougé. Encore. Jarred Tinordi a été cédé aux Coyotes de l’Arizona en compagnie de l’ailier droit de 23 ans Stefan Fournier. En retour, le Canadien a obtenu le robuste ailier John Scott et le défenseur Victor Bartley, qui lui, avait été obtenu quelques instants auparavant des Predators de Nashville en retour du défenseur Stefan Elliott. Encore une fois, rien pour écrire à sa mère ! Cela ne tempèrera surement pas la grogne chez certains partisans, mais bon, espérons que cela ne soit qu’un autre petit préambule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

About fanadiensexpress